Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

En voyage au Sahel, François Fillon assume le costume de chef de guerre

Sa première visite en tant que candidat à l’élection présidentielle a été réservée aux soldats de l’opération "Barkhane", qui sont déployés depuis quatre ans au Mali et au Niger. L’occasion pour François Fillon de se poser en futur chef des armées.

Pas encore élu président mais déjà à l’aise dans le costume de chef de guerre. Pour son premier voyage à l’étranger, le grand vainqueur de la primaire de la droite et du centre François Fillon a passé quarante-huit heures avec les 4.000 soldats de l’opération Barkhane, au Mali et au Niger.

Pour le candidat Les Républicains, cette visite a été "un honneur d’être venu témoigner de (son) respect pour nos forces armées et les femmes et les hommes qui les servent", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Avec une équipe réduite – à son chef de cabinet, sa conseillère presse et de trois officiers de sécurité -, François Fillon a rencontré, samedi 17 et dimanche 18 décembre, les 1.200 militaires français, les armées malienne et nigérienne ainsi que leurs chefs d’Etat.

François Fillon, aux côtés des soldats de l’opération Barkhane

Une occasion pour le candidat à l’élection présidentielle d’assister à de nombreuses démonstrations, comme le prouvent les photographies postées sur son compte Twitter. A bord d’un hélicoptère, descendant d’un mirage 2000 ou en pleine discussion avec des militaires français de retour de mission ravitaillement à Kidal. François Fillon semble endosser parfaitement son rôle de possible chef des armées.

En voyage au Sahel, François Fillon assume le costume de chef de guerre
François Fillon a rencontré les 1.200 soldats français de l'opération Barkhane, déployée au Sahel. / ©Capture d'écran compte Twitter de François Fillon
Ajouter un commentaire