Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Yannick Jadot s’explique sur l’impossibilité d’avoir un ‘’président écologiste’’ et tacle Cécile Duflot

Yannick Jadot a provoqué un mini séïsme lors du second débat d’Europe Écologie-les Verts jeudi soir. L’eurodéputé a affirmé sans détour qu’il ne croyait pas en une victoire d’un candidat écologiste à l’élection présidentielle. Face au tollé provoqué, Yannick Jadot s’est expliqué dans un mail envoyé à l’ensemble de ses soutiens.

La petite phrase de Yannick Jadot a fait grand bruit lors du second débat de la primaire Europe Écologie-les Verts. Le député européen, en compétition avec Cécile Duflot, Karima Delli et Michèle Rivasi a créé la stupeur en annonçant tout de go, et sans filtres, ‘’Je ne crois pas qu’il y ait un président écologiste en 2017’’. En plein milieu d’un débat écologiste pour désigner le candidat écologiste à l’électon présidentielle, la petite phrase fait désordre.

‘’Je pense que si nous voulons reconquérir l’électorat, c’est par la crédibilité de notre discours, la crédibilité de nos solutions, sur le climat, sur la démocratie, sur les inégalités’’, poursuit-il. Le reproche est subtil, mais il s’adresse tout particulièrement à Cécile Duflot qui n’a de cesse depuis le début de la campagne à vanter les mérites d’une ‘’présidente écologiste’’ pour reprendre les rênes du pays. Un tacle reçu cinq sur cinq par la candidate qui a rapidement usé de son terrain de jeu favori pour lui répondre, Twitter.

‘’Oulala Jadot a osé dire qu’on n’allait pas gagner !’’

Face au tollé provoqué par sa ‘’révélation’’, Yannick Jadot s’est fendu d’un mail à l’attention de ses soutiens, que le Monde a pu se procurer. Sobrement titré ‘’Oulala Jadot a osé dire qu’on n’allait pas gagner la présidentielle dans 6 mois !’’, l’eurodéputé saute sur l’occasion d’expliquer ses propos et de dire une ‘’vérité qui dérange’’. Pas de pessimisme pour le candidat, mais une réalité : l’écologie n’a pas le vent en poupe et pour convaincre elle ‘’mérite mieux que la méthode Coué’’. Ajoutant qu’il ne faut pas prendre les électeurs ‘’pour des andouilles’’, Yannick Jadot fustige sans la nommer Cécile Duflot qui ‘’ridiculise’’ l’écologie ‘’en répétant comme un mantra qu’on va devenir présidente alors 99,99 % des Françaises et des Français et 100 % des écologistes pensent que cela n’arrivera pas’’.

Pour l’eurodéputé, il faut au contraire ‘’dire la vérité aux gens et alors ils écouteront ce que nous avons à leur dire’’. Mieux vaut donc leur dire que leur candidat, quel qu’il soit, n’a que peu de chances de parvenir au second tour de l’élection présidentielle. Selon un récent sondage BVA/Salesforce, Cécile Duflot récolterait 2 % des intentions de vote au premier tour. Plus révélateur encore, 53 % des Français jugent inutile la présence d’un candidat écologiste à la présidentielle selon un sondage réalisé pour BFM. Mieux vaut donc faire progresser les idées, que les candidats.

Yannick Jadot
Yannick Jadot s'explique sur l'impossibilité d'avoir un président écologiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire