Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Affaire Pénélope Fillon : quand une militante de droite dérape sur "Je suis Charlie"

Depuis une semaine, l’affaire Pénélope Fillon plombe la campagne de François Fillon. Dimanche 29 janvier, le candidat de la droite et du centre organisait un grand meeting pour redorer son blason. Les militants présents n’ont pas manqué d’afficher leur soutien à l’épouse de l’ancien Premier ministre, quitte à faire preuve de maladresse comme l’ont constaté les caméras de C à vous lundi 30 janvier.

Dérapage. Dimanche 29 janvier, François Fillon tenait meeting à la Villette. Si ce grand rendez-vous devait être un tournant dans sa campagne, ce fut surtout l’occasion pour le candidat de la droite et du centre de riposter. Depuis une semaine, l’ancien Premier ministre et sa femme, Pénélope, sont cernés par des soupçons sur les activités et les rémunérations de cette dernière.

En meeting, François Fillon a pris la défense de son épouse. "Depuis le début, Pénélope est à mes côtés, avec discrétion, avec dévouement. J’ai construit mon parcours avec elle. Nous n’avons rien à cacher, notre seul compte en banque est au Crédit agricole de Sablé (Sarthe)", a déclaré le député LR de Paris. François Fillon a appelé ses partisans à la mobilisation. "Ne cédez à aucune intimidation, ne lâchez aucune de vos valeurs. Soyez plus grands que ceux qui nous mitraillent !", s’est-il exclamé.

#JesuisCharlie versus #JesuisPenelope

Du côté des militants, les sympathisants de François Fillon n’ont pas manqué d’apporter leur soutien à leur champion et à sa femme… Quitte à faire preuve de maladresse. Une équipe de C à vous a interrogé une militante qui a gauchement établi un parallèle entre le hashtag #JesuisCharlie et #JesuisPenelope.  "La France de gauche a été Charlie et bien moi je ne suis pas à gauche et du coup je suis Pénélope", a déclaré la sympathisante. Au journaliste qui l’interroge sur cette comparaison hasardeuse, elle répond : "Ce ne sont pas les mêmes combats. Pénélope, elle est bien elle, elle est formidable, elle n’a pas grand-chose à se reprocher", explique-t-elle. Pas sûr que cette déclaration soit la plus adéquate pour défendre Pénélope Fillon… 

Affaire Pénélope Fillon : quand une militante de droite dérape sur
Une militante de François Fillon a établi un comparatif maladroit entre les hashtags #JesuisCharlie et #JesuisPenelope / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News