Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Alstom : Nicolas Sarkozy charge Emmanuel Macron et le gouvernement ‘’C’est désolant’’

La société Alstom a annoncé ce jeudi la fermeture de son site de Belfort qui emploie près de 400 salariés. En marge d’un déplacement à Vendôme, Nicolas Sarkozy a exprimé sa consternation et chargé Emmanuel Macron qui s'était engagé en 2015 à protéger les emplois du site.

La fermeture du site de Belfort de la société Alstom passe mal dans la classe politique. Dès l’annonce du transfert du site bourguignon vers le site de Reichshoffen dans le Bas-Rhin, de nombreuses personnalités politiques ont exprimés leur indignation sur les plateaux télé et sur Twitter. Jean-Pierre Chevènement, ancien maire de la ville, n’a pas masqué sa colère contre Emmanuel Macron, qui avait promis lors d’une visite en 2015 un ‘’objectif zéro licenciement’’. Ce jeudi, des réactions toujours plus critiques continuent de s’enchaîner. En campagne à Vendôme, dans le Loir-et-Cher pour une grande réunion des ‘’Centristes avec Nicolas Sarkozy’’, l’ancien président ne s’est pas privé d’afficher son mécontentement. ‘’Quand j’ai entendu hier que l’usine d’Alstom fermait, ça m’a fait mal au cœur pour les ouvriers. Du jour au lendemain, parce qu’au fond le gouvernement ne les a pas défendu, nous avons notre filière de construction de TGV et de métro qui est durement fragilisée’’, rage Nicolas Sarkozy dans une vidéo disponible sur son compte Twitter.

Nicolas Sarkozy charge Emmanuel Macron

Quelques heures plus tôt, en marge d’un déplacement dans l’usine Ecofit de la ville, Nicolas Sarkozy s’en était pris directement aux promesses non tenues d’Emmanuel Macron. ‘’Imaginez ce que doivent penser les ouvriers d’Alstom à qui il avait promis solennellement qu’il les aiderait et qu’il les sauverait’’, rappelle le candidat à la primaire de la droite et du centre devant les caméras de France 2. ‘’Il est parti, il n’a rien fait. C’est désolant’’, rage encore Nicolas Sarkozy. Emmanuel Macron, sous le feu des critiques depuis l’annonce de la fermeture du site de Belfort, a réagi quelques heures après l’annonce sur France Bleu Auvergne. L’ancien ministre de l’Economie, qui juge la décision d’Alstom ‘’inacceptable’’, se défend d’avoir laissé tomber les salariés. Il assure que la fermeture du site n’est ‘’pas conforme aux engagements qui avaient été pris pour l’entreprise.’’ Reste qu’à quelques mois de la présidentielle de 2017, la fermeture du plus vieux site d’Alstom risque de peser sur la campagne. 

Nicolas Sarkozy
Alstom : Nicolas Sarkozy charge Emmanuel Macron et le gouvernement / ©maxppp
Ajouter un commentaire