Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Une ambition Intime : le fils d’Alain Juppé ne souhaite pas montrer son visage

Laurent Juppé a souhaité témoigner anonymement hier dans l’émission Une ambition intime diffusée sur M6. Il est revenu sur son enfance et sur les épisodes marquants de la vie de son père.

Dans le clan Juppé, voici le fils. Alain Juppé s’est confié hier à Karine Le Marchand dans l’émission Une ambition intime. L’occasion pour le favori des sondages de parler de sa condamnation judicaire en 2004 mais aussi d’évoquer des moments plus légers comme la période "fofolle" qu’il a connue avec les femmes entre ses deux mariages.

Lors de l’émission, un proche d’Alain Juppé est intervenu. Il s’agit de Laurent, son fils, issu de son premier mariage avec Christine Leblond. Mais particularité, il a décidé de témoigner sans montrer son visage. Il a ainsi donné des anecdotes sur son enfance, alors qu’il était filmé dos à la caméra. Il est revenu sur les moments rares où il pouvait profiter de son père :"C’est vrai que le dimanche de 11h18 à 12h12 c'était notre moment et après c’était fini, il allait bosser. Pendant ces moments-là, il le faisait tellement intensément et tellement amoureusement que ça valait tout un week-end."

Laurent Juppé évoque les années sombres de son père

Laurent Juppé est également revenu sur les périodes compliquées qu’a traversé son père. Et notamment l’année 1995 et ses grandes grèves. Laurent Juppé déclare :"Etre le fils de Juppé cette année-là, c’était un peu difficile à porter. Je ne crois pas qu’il a, en 1995, imaginé que c’était compliqué pour nous." Laurent Juppé est également revenu sur la fin de l’année 2004 et la condamnation de son père dans l’affaire des emplois fictifs du RPR : "En 2004 ça a débordé. C’était plus que sa vie politique. Il m’a dit plus tard qu’il aurait pu faire des conneries. On s’appelait tout le temps, on se disait juste qu’on était là. Je pense que ça a été l’épreuve la plus terrible de sa vie." Pour évoquer tous ses souvenirs, Laurent Juppé a préféré garder l’anonymat. Mais si son père est élu président de la République, il n’est pas certain qu’il puisse continuer à vivre ainsi, en toute discrétion.

Une ambition Intime : le fils d’Alain Juppé ne souhaite pas montrer son visage
Laurent Juppé a parlé de son père, en apparaissant dos à la caméra / ©maxppp
Ajouter un commentaire