Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Attentat de Nice : Christian Estrosi se plaint d’avoir été mis à l’écart par le gouvernement

Christian Estrosi est en première ligne depuis l’attentat qui a frappé la ville de Nice jeudi 14 juillet. Pourtant, le président de la région PACA accuse aujourd’hui le gouvernement de ne pas l’avoir traité à la mesure qu’il mérite.

Christian Estrosi n’est pas satisfait du traitement qui lui a été réservé pendant l’attentat qui a frappé la ville de Nice jeudi 14 juillet. Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a confié à Paris Match avoir été traité ‘’comme un subalterne’’ par le président François Hollande et ses ministres qui se sont rendus sur place en urgence. Pourtant averti personnellement par le président de la République du caractère terroriste de l’attaque, Christian Estrosi estime qu’il n’a pas été traité à la mesure qu’il mérite dans ‘’sa’’ ville. ‘’J’ai été traité comme un subalterne. Un moins que rien. J’étais devenu transparent alors que tout se passait dans ma ville et concernait les Niçois. J’ai pris congé du chef de l’Etat. Personne ne m’a retenu’’, se plaint-il dans un entretien accordé à Paris Match.

Mais où est le maire de Nice ?

On finirait presque par oublier que depuis le 13 juin, c’est Philippe Pradal le véritable maire de Nice. En effet, depuis qu’il a été élu à la tête de la région PACA, Christian Estrosi a dû se défaire de son poste de maire (et de député) afin de respecter la loi qui interdit le cumul des mandats. Malin, Christian Estrosi s’est néanmoins arrangé pour garder un pied, et même une jambe entière, dans la ville qu’il aime tant. Il est en fait devenu le premier adjoint de son premier adjoint, Philippe Pradal, qui lui, est passé maire. Un tour de passe-passe astucieux que Christian Estrosi à l’air d’avoir oublié. Philippe Pradal, quant à lui, n’a pratiquement pas été entendu depuis le drame, totalement éclipsé par l’omniprésence de son premier adjoint… 

Christian Estrosi
Christian Estrosi n'est pas content du traitement qui lui a été réservé pendant l'attentat / ©maxppp
Ajouter un commentaire