Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Attentat de Nice : Une vidéo de Christian Estrosi qui vante la sécurité de Nice refait surface

Alors qu’un attentat sanglant a endeuillé la ville de Nice jeudi 14 juillet, des images montrant Christian Estrosi très confiant sur la sécurité de sa ville refont surface sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Il y a des images que Christian Estrosi préfèrerait certainement de pas revoir faire surface. Pourtant, après l’attentat qui a eu lieu dans la ville de Nice dont il a été maire pendant 10 ans, une vidéo fait le tour des réseaux sociaux. Datée du 19 janvier 2015, soit quelques jours après la tuerie de Charlie Hebdo perpétré par les frères Kouachi et la prise d’otage de l’Hyper Casher, elle montre un Christian Estrosi vanter les mérites des systèmes de surveillance de sa ville de Nice. ‘’Avec 999 caméras, et une caméra pour 343 habitants, à Paris il y en a une pour 1532 habitants, je suis à peu près convaincu que si Paris avait été équipée du même réseau que le nôtre, les frères Kouachi n’auraient pas passé 3 carrefours sans être neutralisés et interpellés’’, assurait-il alors.

Christian Estrosi face à son propre bilan

Comme l’a si tristement prouvé l’attaque du 14 juillet qui a fait 84 victimes, un tel réseau de caméra n’a pas empêché l’assaillant de la promenade des Anglais de réaliser son carnage. Malgré cela, nombreuses sont les personnalités politiques qui sont montés au créneau depuis le drame pour assurer que si telle ou telle disposition avait été prise, et/ou que si l’un ou l’autre avait été au pouvoir, l’attentat ne se serait simplement pas produit. D’Henri Guaino qui voudrait munir les militaires de lance-roquette en pleine rue à Alain Juppé qui assure que l’attentat aurait pu être évité, le rappel de ces propos donnera peut-être quelques idées de prudence à la classe politique. À commencer par Christian Estrosi qui, malgré cela, n’a pas attendu plus de quelques heures pour s’en prendre au gouvernement.

Christian Estrosi
Quand Christian Estrosi vantait la sécurité de la ville de Nice
Ajouter un commentaire