Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Benoist Apparu compare Nicolas Sarkozy à Louis de Funès ‘’Il se singe souvent’’

Benoist Apparu, soutien affiché d’Alain Juppé, ne croit plus en la victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et du centre. Pour lui, Nicolas Sarkozy est comparable à Louis de Funès qui se tournait en dérision.

Nicolas Sarkozy devrait annoncer dans les prochains jours qu’il est candidat à la primaire de la droite et du centre. L’ancien président ne compte plus sur l’effet de surprise mais entend bien faire de sa déclaration un évènement médiatique. Pour aussi certains que l’on soit que Nicolas Sarkozy est candidat depuis longtemps, il ne fait aucun doute qu’il bénéficiera du retentissement médiatique dont il rêve. Enfin, pas partout. Du côté des (autres) ténors du parti les Républicains, beaucoup sont ceux qui se sentent las des débordements du candidat. Depuis sa défaite en 2012, Nicolas Sarkozy un (court) temps retiré de la vie politique a laissé les ambitions personnelles de ses anciens alliés prendre de l’ampleur. Aujourd’hui, face à Bruno Le Maire, François Fillon et Alain Juppé, le retour s’annonce plus coriace que prévu.

Nicolas Sarkozy, Louis de Funès involontaire

Dans le clan juppéiste notamment, on ne se laisse plus intimider par les déclarations du candidat. Benoist Apparu, fidèle parmi les fidèles d’Alain Juppé, se moque même ouvertement des attitudes de son ancien président. ‘’Nicolas est désormais trop dans lui-même, il ressemble à Louis de Funès, il se singe souvent.’’, tacle-t-il dans des propos rapportés par l’Express. Benoist Apparu suggère carrément que Nicolas Sarkozy, tel Louis de Funès, se tourne en dérision tout seul. Mais à la différence de l’acteur, pas volontairement. Pas sympa. ‘’Tant qu’il n’a pas fait son deuil de 2012, il ne pourra plus me bluffer et ne sera pas capable de reproduire un moment comparable à celui de 2007’’, ajoute-t-il encore. Il faut dire que Nicolas Sarkozy a encore bien en tête le rejet en 2012 de l’opinion publique qui lui reprochait son manque de mesure. Chassez le naturel, il revient au galop.

 

 

Montage Nicolas Sarkozy et Louis de Funès
Le bras droit d'Alain Juppé compare Nicolas Sarkozy à Louis de Funès / ©guillaumetc
Ajouter un commentaire