Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Benoît Hamon et François Fillon : L’étrange point commun des deux vainqueurs

Benoît Hamon est officiellement le candidat de la Belle Alliance Populaire pour l’élection présidentielle d’avril prochain. Il rejoint ainsi François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite sur la liste des prochains candidats. Et les deux hommes ont un étrange point commun qui pourrait expliquer leur victoire inattendue.

Depuis dimanche 29 janvier à 20h30 tapantes, Benoît Hamon est officiellement le candidat de la Belle Alliance Populaire pour l’élection présidentielle. En battant largement Manuel Valls lors du deuxième tour de la primaire de la gauche, l’ancien ministre de l’Éducation s’est imposé à la tête du Parti socialiste et de ses alliés. La fête sera pourtant de courte durée. Benoît Hamon doit désormais composer avec l’aile droite du PS et les anciens soutiens de Manuel Valls, peu enclins à se rallier à sa cause. Certains sont même tentés de basculer chez le fondateur du mouvement En Marche ! Emmanuel Macron.

Le porte-bonheur des outsiders

En attendant une possible, mais difficile réconciliation, les candidats à l’élection présidentielle se précisent. La primaire de la gauche ayant sacré Benoît Hamon, c’est face à lui que devra se présenter François Fillon, vainqueur de la droite. Entre les deux hommes que tout semble opposer existe pourtant un étrange point commun : un porte-bonheur, en quelque sorte, qui pourrait expliquer leur victoire inattendue. Ce point commun, c’est Stéphane Moackowiak. Son nom ne vous dit probablement rien et pourtant il est celui qui a joué les doublures lumière des deux candidats afin de préparer les débats télévisés dans les deux camps. ‘’Je porte chance aux candidats parce que j’ai fait aussi doublure lumière pour la primaire de droite, j’étais Fillon. Et là, au premier tour, j’étais monsieur Hamon. Et je suis encore encore monsieur Hamon [lors du dernier débat]. Donc peut-être que…’’, avait-il déclaré au JT de TF1 à 20h le soir du débat de l’entre-deux tours’’. Force est de constater qu’il avait raison. 

Benoît Hamon - François Fillon
Les vainqueurs des primaires de la droite et de la gauche ont un point commun inattendu / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News