Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Les cadeaux empoisonnés de la droite pour François Hollande

Il y a quatre ans jour pour jour, François Hollande était élu président de la République. Pour l’occasion, ses adversaires ont lancé plusieurs offensives sur Internet. Objectif : attaquer le bilan du chef de l’État.

Ses détracteurs n’ont pas l’intention de lui souhaiter un bon anniversaire. Loin de là. Le 6 mai 2012,  François Hollande accédait à l’Élysée. Quatre ans plus tard, chez les Républicains, chaque clan a décidé de miser sur l’effet « boomerang ». Résultat : la boîte à archives a été ouverte.

Dans sa vidéo d’anniversaire, le camp Juppé pose cette question : « Alors ? On continue ou on change ? ». Un clip qui commence avec le célèbre « Happy birthday Mister President » de Marylin Monroe. Mais très vite, le ton change. Des chiffres, peu flatteurs, défilent, en réponse à des déclarations de François Hollande. En ligne de mire : chômage, logement, pauvreté, inégalités ou encore dette. Une riposte au « Ça va mieux » lancé en avril dernier par le président.

Autre candidat à la primaire de la droite et du centre, autre vidéo. Les « Jeunes avec Bruno Le Maire » ont misé sur « Le quinquennat de Hollande vu par François » avec une sélection de déclarations et de promesses du candidat Hollande en 2012. La première des cinq vidéos prévues pour ce 6 mai.


JEUNES AVEC BLM par non-stop-politique

 

De leur côté, les jeunes sarkozystes dressent leur propre bilan de l’action gouvernementale, en plusieurs actes. Au programme : l’anti-sarkozysme primaire, le matraquage fiscal, la jeunesse, le chômage ou encore la « girouette Hollande ».

La journée se terminera par un happening organisé par les jeunes Républicains à 18 heures au Bourget. Un lieu symbolique où François Hollande avait prononcé le discours fondateur de sa campagne.

Pas de quoi remonter le moral du président qui bat un nouveau record d’impopularité. D’après un sondage Elabe publié aujourd’hui, seulement 16% des personnes interrogées déclarent faire confiance au chef de l’État.  

 

 

HOLLANDE 4 ANS
François Hollande pas gâté par la droite / ©dr
Ajouter un commentaire
Breaking News