Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Candidature de Vincent Peillon : Julien Dray menace de ‘’mettre une baffe’’ au directeur de cabinet de Stéphane Le Foll

La candidature surprise de Vincent Peillon interroge au sein du Parti socialiste. Nombreux sont les proches de Manuel Valls à croire que l’ancien ministre de l’Éducation est piloté en interne pour faire de l’ombre à l’ex Premier ministre. Le directeur de cabinet de Stéphane Le Foll, Rémi Branco, s’est autorisé une blague sur le sujet sur son compte Facebook. Avant de se voir menacer de sérieuses représailles.

Et si Vincent Peillon candidatait à la primaire de la gauche dans le seul but d’affaiblir Manuel Valls ? La rumeur court depuis l’annonce, surprise, de la candidature de l’ancien ministre de l’Éducation. En premier lieu, c’est Martine Aubry qui était soupçonnée d’avoir poussé Vincent Peillon à se présenter, après avoir échoué à convaincre Marisol Touraine. Si la maire de Lille reconnaît volontiers être en désaccord avec l’ancien Premier ministre, elle dément toute implication dans les récentes ambitions de Vincent Peillon.

Martine Aubry innocentée, les soupçons se tournent désormais vers Julien Dray. Le directeur de cabinet de Stéphane Le Foll, Rémi Branco, s’est même autorisé une boutade sur la candidature de Vincent Peillon via son compte Facebook. ‘’Montebourg, Hamon et maintenant Peillon. À quand la candidature de Dray ? Cette primaire n’est même plus un congrès du PS mais un congrès du NPS !’’, s’amusait-il en référence au Nouveau parti socialiste, mouvement monté par Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Vincent Peillon en 2003.

‘’Même à 62 ans, je peux mettre une baffe’’

Julien Dray a très peu apprécié l’ironie de la remarque. En réponse à Rémi Branco, il menace même d’aller purement lui refaire le portrait. ‘’Toi tu vas retirer ce truc car même si je suis un vieux je peux encore envoyer mon poing dans ta face de jeune loup de cabinet ministériel’’, rage-t-il. Et même en privé, Julien Dray ne décolère pas. ‘’Un jour celui-là, je vais le croiser… Et même à 62 ans avec le diabète, je peux mettre une baffe. C’est pas un problème d’humour ou pas, c’est juste qu’il m’emmerde avec son poste à la con’’, rapporte Le Figaro.

 Julien Dray mérite décidemment son surnom de ‘’Baron Noir’’, qui aurait d’ailleurs librement inspiré la série du même nom, sorte de House of Cards à la française. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite…

Julien Dray
Julien Dray menace de mettre une baffe à un proche de Stéphane Le Foll qui se moque de lui sur Twitter / ©maxppp
Ajouter un commentaire