Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Comment Bruno Le Roux, nouveau ministre de l’Intérieur, a gonflé son CV avec de fausses études

À peine nommé place Beauvau, Bruno Le Roux se retrouve déjà au cœur d’une polémique. Le site Atlantico, relayé par Marianne, rapporte que le CV du nouveau premier flic de France est truffé ‘’d’erreurs’’. Comme ses diplômes dans les grandes écoles de commerces HEC ou l’ESSEC…

Premier couac pour le tout nouveau ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux. Nommé à la place de Bernard Cazeneuve, à la surprise générale, après sa nomination à Matignon, l’ancien président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale affronte déjà sa première tempête. Et pas des moindres. Repéré par le site Atlantico.fr, le CV de Bruno Le Roux serait truffé ‘’d’erreurs’’. Jusqu’au jeudi 8 décembre, sa biographique disponible sur le site du Ministère de l’Intérieur affirmait avec applomb que le premier flic de France avait étudié à HEC et l’ESSEC, deux prestigieuses écoles de commerce.

Sauf que… à consulter les annuaires des anciens élèves, ce que s’est attaché à faire le magazine Marianne, nulle trace d’un certain Bruno Le Roux dans les archives. ‘’Il est titulaire d’un DEA de stratégie et management à Paris X, en partenariat avec HEC et l’ESSEC. Il a dû y avoir des cours à HEC et l’ESSEC, mais ça n’en fait pas un ancien étudiant pour autant’’, reconnaît le cabinet de Bruno Le Roux.

La défense bancale de Bruno Le Roux

Prétextant d’abord une ‘’erreur’’, le staff du nouveau ministre de l’Intérieur a bien du mal à expliquer ce gonflement de CV, invérifié jusque-là, et disponible sur son site personnel en plus de celui de l’Assemblée nationale. ‘’C’est une personne qui a mal interprété les diplômes de Bruno Le Roux sur un premier site. Les autres biographies n’ont fait que copier-coller’’, tente un collaborateur du ministre.

Reste que pendant tout ce temps, Bruno Le Roux n’a pas cru bon de démentir cette ‘’mauvais interprétation’’. Ça fait désordre pour un ministre de l’Intérieur…

 

Bruno Le Roux
Bruno Le Roux assure sur son CV avoir étudié à HEC... alors que non / ©maxppp
Ajouter un commentaire