Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Comment François Hollande rêve de revenir aux affaires

Son renoncement à briguer un second mandat à l’élection présidentielle avait surpris tout le monde le 1er décembre. Poussé à sortir du jeu par Manuel Valls, François Hollande regretterait de plus en plus sa décision. Et envisagerait de peser sur l’avenir du Parti socialiste.

François Hollande a annoncé sa retraite présidentielle, mais il ne semble pas pressé de prendre sa retraite politique. Après s’être mis lui-même sur la touche en annonçant le soir du 1er décembre dans une allocution télévisée mémorable qu’il ne briguerait pas un second mandat, le chef de l’État se contente de "présider", épaulé par son nouveau Premier ministre, le fidèle Bernard Cazeneuve, et remonte un peu dans les sondages.

Mais cela ne suffit pas à François Hollande, dont le sacrifice sur l’autel de la gauche devait surtout servir à endiguer l’éclatement du Parti socialiste. Sauf que, à quelques semaines d’une primaire dont les candidats sont cernés entre un Jean-Luc Mélenchon de combat et un Emmanuel Macron qui a le vent en poupe, l’objectif est loin d’être atteint.

Manuel Valls ne s’impose pas

Surtout, son ex-Premier ministre Manuel Valls ne fait pas la différence depuis qu’il s’est lancé dans la primaire. "Il pensait que son retrait permettrait à Manuel Valls de faire une percée. Or, ce n'est pas le cas", confie l’un des proches de Hollande cité par Le Point. Aux dernières nouvelles, Valls est systématiquement donné battu au premier tour par François Fillon et Marine Le Pen, mais aussi par Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.

François Hollande en tirerait la conclusion qu’il pourrait revenir dans le jeu si le vainqueur de la primaire de la gauche (Valls ? Peillon ? Montebourg ? Hamon ?) n’est pas capable d’unifier un parti déchiré entre ses ailes gauche et droite. Selon Le Point il tient en petit comité des propos plutôt optimistes tels que : « Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique. » Bluff, ou aveuglement ?

Comment François Hollande rêve de revenir aux affaires
S'il ne briguera pas un second mandat, François Hollande n'a pas renoncé à la politique pour autant / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par kiki, le mercredi 21 décembre à 18:28
hollande
ah non pas lui
Par X, le dimanche 25 décembre à 09:34
le retour de François Hollande dans la politique est indiscutabl
François Hollande est un acteur majeur pour la politique du partie socialiste ,11ans de secrétaire générale du partie ,c'est un poids lourd du partie socialiste .Je ne pense pas que Valls ,Montebourg ,Benoît hamon sont capables de rassembler ce partie qui est en difficulté .Bref le retour de Hollande dans la vie politique dans l'avenir est indiscutable voir nécessaire pour sauver ce partie.
Ajouter un commentaire