Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

CV gonflé : Bruno Le Roux "surpris" par la polémique

A peine nommé au gouvernement, Bruno Le Roux était accusé d’avoir gonflé son CV. Le nouveau ministre de l’Intérieur s’explique dans les colonnes de Paris Match.

CV gonflé. A peine élu ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux se trouvait déjà au cœur d’une polémique. D’après une information révélée par Marianne, le CV du nouveau locataire de la place Beauvau serait rempli d’erreurs. On pouvait y lire que l’élu de Seine-Saint-Denis était en ancien élève de l’Essec et d’HEC. Mais problème, l’hebdomadaire a démontré que Bruno Le Roux n’avait jamais étudié dans ces deux écoles prestigieuses. L’équipe de Bruno Le Roux avait alors tenté d’éteindre l’incendie en se justifiant ainsi : ‘’C’est une personne qui a mal interprété les diplômes de Bruno Le Roux sur un premier site. Les autres biographies n’ont fait que copier-coller.’’

Bruno Le Roux se dit "surpris" par cette polémique

Dans les colonnes de Paris Match, Bruno Le Roux revient sur cette polémique et se dit "surpris". Le nouveau ministre de l’Intérieur tente alors de s’expliquer : "Quand j’ai fini mes études, j’ai passé un examen sur dossier permettant d’accéder à un DEA nouvellement créé. Comme les diplômes universitaires, il était délivré par l’université, en l’occurrence par Nanterre, mais assuré par le programme doctoral de HEC et de l’Essec. La moitié des études se déroulait sur le campus de l’Essec et l’autre moitié sur le campus de HEC." Par la suite, Bruno Le Roux assure qu’il n’a jamais tenté de mentir et donc de se faire passer pour un ancien élève de ces deux établissements prestigieux. Au sujet de cette erreur sur son CV, il déclare qu’elle a été commisse "sur mon blog tenu par un militant." Bruno Le Roux ajoute au sujet de l’Essec et d’HEC : "J’ai beaucoup d’admiration pour ces deux formations mais dans aucune interview, à aucun moment je n’ai prétendu que j’étais ancien élève des cursus normaux de ces écoles." A l’avenir, Bruno Le Roux assure qu’il "validera personnellement les deux documents qui seront publiés par le ministère de l’Intérieur." On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

CV gonflé : Bruno Le Roux
Bruno Le Roux se dit "surpris" par la polémique suscitée par son CV / ©maxppp
Ajouter un commentaire