Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Dans le clan de François Fillon, des affiches de prévention contre le sida font polémiques

La nouvelle campagne de prévention contre le sida, mise place par le gouvernement et à destination des couples homosexuels, ne passe pas à droite. Plusieurs maires Les Républicains ont même pris un arrêté pour interdire l'affichage de la campagne dans leurs villes.

Sous un abribus, deux hommes s'enlacent. "Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu. Les situations varient, les modes de protection aussi", prévient le slogan qui accompagne la photographie. Distribuées dans toute la France, ces affiches font parties de la nouvelle campagne de prévention contre le VIH mise en place par le ministère de la Santé et l'agence nationale de santé publique.
Ces panneaux publicitaires à destination des couples homosexuels sont depuis une semaine la cible d'actes de vandalisme. Et c'est dernièrement dans l'entourage du candidat de la primaire de la droite et du centre François Fillon que l'on trouve le plus d'attaques contre cette campagne de prévention. 

Plusieurs maires LR veulent interdire la campagne de prévention anti-VIH

A Aulnay-sous-Bois, à Angers ou encore à Compiègne, les maires Les Républicains s'indignent et multiplient les arrêtés pour interdire l'affichage de la campagne de prévention contre le sida. Interrogé sur BFM TV, le maire d'Aulnay Bruno Beschizza veut protéger ses enfants et ceux de sa ville. "Quand on met des messages subliminaux d'une aventure d'une nuit, d'accouplement sans parler d'amour de manière aussi lapidaire, sur un abribus sans contextualiser, j'imagine un enfant de cinq ans qui sans libre-arbitre peut avoir une certaine confusion dans l'esprit", explique-t-il.
Dans le clan de François Fillon, des affiches de prévention contre le sida font polémiques
Plusieurs maires Les Républicains interdisent dans leurs villes la nouvelle campagne de prévention anti-VIH. / ©Sexosafe/Facebook
Ajouter un commentaire