Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Emmanuel Macron revient sur la polémique du costard ‘’Je n’ai rien contre les gens qui portent des T-Shirt’’

Emmanuel Macron donnait ce samedi son premier grand meeting de campagne porte de Versailles à Paris. Il en a profité pour revenir sur la polémique dite du ‘’costard’’ provoquée par une altercation avec un gréviste au mois de mai. Que tout le monde se rassure, Emmanuel Macron n’a ‘’rien contre les gens qui portent des T-Shirt’’. Ouf.

Il l’a voulu grandiose, il aura été servi. Le premier grand meeting de campagne d’Emmanuel Macron n’a pas réuni les 7000 sympathisants prévus mais bien 15 000 ‘’marcheurs’’ au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris ce samedi. Les organisateurs, dépassés par la foule, ont même dû ouvrir une seconde salle pour accueillir le flot incessant de militants. Une réussite pour l’ancien ministre de l’Économie qui voyait ce premier grand rassemblement comme une ‘’démonstration de force’’.

Échauffé par l’enthousiasme de la salle, Emmanuel Macron s’est même autorisé à une petite note d’humour en rappelant la polémique du ‘’costard’’ qui l’avait opposé à un jeune travailleur de Lunel (Hérault). Le candidat à l’élection présidentielle reconnaît qu’il y a ‘’parfois des déveines, des malentendus, des échecs, des maladresses, des phrases que l’on regrette’’. ‘’Je veux d’ailleurs lever ce soir lever un malentendu récurrent : je n’ai rien contre celles et ceux qui portent des T-Shirts, a-t-il ironisé. Il m’arrive moi-même d’en porter’’. Nous voilà rassurés.

‘’La durée légale du travail doit rester à 35h’’

En mai 2016, Emmanuel Macron, encore ministre de l’Économie avait été violemment pris à partie par des grévistes lors d’une visite à Lunel, dans l’Hérault. À un jeune militant qui lui faisait remarquer que, lui, n’avait pas l’occasion de s’offrir un costard hors de prix, le jeune ministre agacé avait répondu d’un tranchant ‘’Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt : la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler’’. La petite phrase avait suscité une vague d’indignation sous forme de mépris de classe.

Pendant plus d’une heure à Versailles, c’est justement sur la question du travail qu’Emmanuel Macron a tenu la foule. Il se veut le ‘’candidat du travail’’ et promet de ‘’libérer par le travail’’ les Français. Emmanuel Macron a également qualifié de ‘’balivernes’’ les polémiques provoquées par sa volonté sa volonté de moduler le temps de travail en fonction de l’âge du salarié, arguant ‘’qu’on n’est pas fatigués de la même façon’’ à 25 qu’à 50 ans. Il a toutefois démenti vouloir revenir sur les 35h.

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron à New-York pour
Emmanuel Macron ironise sur la polémique du ''costard'' pour son premier meeting / ©maxppp
Ajouter un commentaire