Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Éric Woerth piégé par Jean-Jacques Bourdin sur le regroupement familial

Éric Woerth s’est fait piéger sur la question du regroupement familial lors d’une interview donnée à RMC et BFM TV dans Bourdin Direct. Nicolas Sarkozy, qu'il soutient, ayant annoncé vouloir supprimer cette procédure instaurée en 1976, Éric Woerth a déclaré que le regroupement familial est « la première source d’immigration en France ». Sauf qu’il ne représente qu’environ 23 000 personnes par an.

Jean-Jacques Bourdin a encore frappé. En novembre 2015, le journaliste vedette de RMC avait déjà fait vivre un mémorable moment de solitude à la ministre du Travail Myriam El Khomri avec une question sur le renouvellement des CDD. Aujourd’hui, c’est le secrétaire général des Républicains Éric Woerth qui est passé sous les fourches caudines de l’impitoyable Bourdin.

Sommé de dire ce que représente le regroupement familial dans le total de l’immigration (Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir supprimer cette procédure dans l’attente d’une politique d’immigration européenne), le député-maire de Chantilly a avancé le chiffre d’« une centaine de milliers » de personnes, avant d’être aussitôt coupé par le journaliste : « Faux, c’est 23 000 selon les chiffres officiels », a rétorqué Jean-Jacques Bourdin. Éric Woerth, cependant, n’en a pas démordu. « Le regroupement familial est la première source d’immigration en France, bien devant l’immigration économique », a-t-il insisté.  

Ne pas confondre immigration familiale et regroupement familial

Qu’en est-il en réalité ? Selon les chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur, le regroupement familial concerne effectivement autour de 23 000 personnes par an (23 785 en 215 et 23 099 en 2014). En parlant d’une centaine de milliers de personnes, Éric Woerth pensait vraisemblablement à l’immigration familiale dans son ensemble (89 488 personnes en 2015).

Alors que le regroupement familial permet de faire venir son conjoint ou ses enfants quand on est soi-même immigré, l’immigration familiale, en revanche, concerne essentiellement des étrangers qui rejoignent un conjoint français. Une nuance de taille, donc, qui a été fatale à Éric Woerth.

Éric Woerth piégé par Jean-Jacques Bourdin sur le regroupement familial
Jean-Jacques Bourdin a piégé Éric Woerth avec une question sur le regroupement familial / ©BFM TV
Ajouter un commentaire