Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Le FN pourrait copier les arrêtés anti-musulmans de Donald Trump

Donald Trump a interdit l’accès au territoire américain aux ressortissants de sept pays à forte population musulmane pour lutter, selon lui, contre le terrorisme. En France, le parti de Marine Le Pen n’exclut pas d’appliquer de telles mesures en cas de victoire.

En interdisant l’accès au territoire américain à sept pays à forte majorité musulmane (Yémen, Syrie, Libye, Iran, Irak, Soudan et Somalie), Donald Trump a provoqué une levée de boucliers parmi ses citoyens. Aux États-Unis, ils sont plusieurs centaines de milliers à se masser près des aéroports et dans les rues pour protester contre une mesure qu’ils jugent injuste et xénophobe. À travers le monde, ce nouveau décret choc, pourtant promis par Donald Trump lors de sa campagne, reçoit un écho tout aussi indigné.  En France, pourtant, l’extrême-droite ne se dit pas totalement fermée à l’idée.

Steeve Briois, maire FN d’Hénin-Beaumont et membre du comité de campagne de Marine Le Pen s’interroge sur l’application de tels arrêtés sur le territoire français. "Et pourquoi pas ? On n’est plus dans le monde des bisounours. On est dans un monde horrible, donc de temps en temps il faut prendre aussi des mesures d’autorités, quitte à choquer", explique-t-il au micro de France Inter, tout en ajoutant que "c’est malheureux pour ceux qui n’ont rien à voir avec cela".

De là à dire que Marine Le Pen, si elle était élu présidente en mai prochain, appliquerait ce décret, il est encore un peu tôt. Toutefois, son directeur de campagne, David Rachline, contacté par le Lab,  laisse la porte ouverte. Il explique qu’il serait possible d’appliquer de tels décrets "le cas échéant, via l’équivalent des décrets américains, c’est-à-dire des ordonnances". 

Élections législatives 2017 : Marine Le Pen envisage sa reconversion en cas de défaite à la présidentielle
Le Front national n'exclut pas d'appliquer les mêmes arrêtés anti musulmans que Donald Trump / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News