Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

François Fillon fait acclamer Nicolas Sarkozy en meeting à Paris

Celle là, les militants de François Fillon ne l'avait pas vu venir et pourtant. En plein meeting à la Villette ce dimanche 29 janvier, le premier censé lancer la grande campagne du candidat de la droite, l'ancien Premier ministre a réservé les premiers honneurs à... Nicolas Sarkozy. ''Je veux mes amis, tous ensemble, tourner nos 15 000 pensées vers Nicolas Sarkozy, que j'ai eu au téléphone hier et qui aimait tellement être parmi vous'', déclare à la tribune François Fillon sous les hourras du public au son de ''Nicolas ! Nicolas !". Surréaliste ? Pas tant que ça. Si François Fillon s'était montré particulièrement offensif contre l'ancien chef de l'Etat lors de la campagne de la primaire de la droite et du centre, les récents événements l'ont peut-être poussé à mettre de l'eau dans son vin.

Fini les ''Qui imagine le Général De Gaulle mis en examen ?'' lancé un soir du mois d'août pour enfoncer un Nicolas Sarkozy aux prises avec la justice. Désormais, François Fillon est lui-même dans le collimateur des juges. En cause, les quelques 500 000 € perçus par son épouse, Penelope Fillon, en tant qu'assistante parlementaire. La justice doit déterminer si l'épouse de l'ancien Premier ministre a bel et bien été employée à l'Assemblée nationale, alors même qu'elle a assuré à plusieurs reprises ne pas prendre au part à la vie politique de son mari.

Et, pour paraphraser Jacques Chirac ''les emmerdes volent toujours en escadrille'' : ainsi, François Fillon est également inquiété dans une deuxième affaire de fraude. Il est soupçonné d'avoir indûment perçu quelques 21 000€ de crédits initialement prévus pour rémunérer ses assistants lorsqu'il était au Sénat, entre 2005 et 2007. Nicolas Sarkozy, coutumier des affaires judiciaires s'il en est, s'est donc fendu d'un petit coup de fil de soutien à son ancien Premier ministre ce week-end. Un appel ''très sympathique et utile'', a déclaré François Fillon dans le JDD. 

Nicolas Sarkozy – François Fillon : pourquoi ils ont accepté de déjeuner ensemble
En plein meeting à Paris, François Fillon fait applaudir Nicolas Sarkozy qui l'a appelé après l'affaire Penelope Fillon / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News