Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

François Hollande commandant de camp nazi ? Boris Johnson dérape complètement !

Boris Johnson s’est complètement lâché mercredi 18 janvier. En déplacement à Delhi, en Inde, le secrétaire d’Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth a comparé François Hollande à un commandant de camp nazi de prisonniers pour fustiger sa position vis-à-vis du Brexit.

Coutumier du fait, Boris Johnson a de nouveau créé la polémique mercredi 18 janvier. Et ça ne s’est pas limité au Royaume-Uni. En déplacement à Delhi, en Inde, le secrétaire d’Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth s’en est violemment pris à François Hollande, soupçonné depuis longtemps d’être l’un des chefs d’Etats européens les plus revanchards à l’égard de la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union Européenne : "Si Monsieur Hollande souhaite administrer une correction à quiconque essaye de s'échapper, un peu comme dans les films sur la Seconde guerre mondiale, je ne pense pas que ce soit la bonne voie pour aller de l'avant" a-t-il lancé en ne cherchant même pas à cacher la référence au Troisième Reich et aux camps de prisonniers nazis.

Downing Street calme le jeu, l'UE s'indigne

Des propos qui font beaucoup de bruit outre-Manche d’autant que Theresa May avait, la veille, appelé les membres de son gouvernement à ne pas "exciter" les médias après qu’elle ait posé ses exigences pour le Brexit afin de ne pas envenimer les négociations. Une recommandation qui a visiblement échappé à Boris Johnson. Si la porte-parole du Premier ministre britannique a tenté de calmer le jeu en assurant que l’ancien maire de Londres n’avait "comparé personne à un nazi", la saillie passe mal côté européen. Chef des négociations relatives au Brexit, Guy Verhofstadt a jugé cette énième provocation "abjecte et totalement contre-productive". Les négociations autour de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne s’annoncent tendues...

François Hollande commandant de camp nazi ? Boris Johnson dérape complètement !
Boris Johnson a comparé François Hollande à un commandant de camp de prisonniers nazi / ©maxppp
Ajouter un commentaire