Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

François Hollande obligé de s'expliquer sur son rôle de président (vidéo)

Le président de la République était l'invité d'Europe 1 ce mercredi matin, Non Stop Politique l'a écouté attentivement. Notamment lorsque François Hollande a du répondre à la question, «A quoi sert François Hollande?» !

Introspection. "A quoi sert François Hollande ?" Vaste question sur laquelle des étudiants en droit ont du planché le 28 avril dernier comme le rapporte, très sérieusement, la Charente Libre. Pour 2017, l’Université d’Angoulême-La Couronne a donc vraisemblablement choisi son camp. À moins que ce sujet de droit constitutionnel ne soit, en réalité, un piège destiné à semer le trouble dans l'esprit des étudiants. C'est en tout cas ce qu'a cru comprendre François Hollande lui-même, invité ce matin, sur Europe 1, à répondre à la question.

"La question n'est pas saugrenue"

Car pour l'auteur de la désormais célèbre anaphore "Moi, président", la question est surtout de savoir si le président de la République sert encore à quelque chose aujourd'hui."Est-il encore possible de changer le destin d'un pays ? Est-ce que la politique a encore un pouvoir ?" s'est interrogé François Hollande avant de conclure en enfilant son costume de "Monsieur petites blagues" : les étudiants "auront répondu : nous l'avons écouté sur Europe 1" (prononcez Europe Numéro 1). De son côté, le doyen de la faculté, Philippe Lagrange, estimait hier sur France Info qu'il s'agissait d'une "maladresse de formulation", voire "d'une erreur de jeunesse".

EXTRA TIME :

Pas question de laisser le terrain médiatique à "Moi je" ! Eh oui, Nicolas Sarkozy a donné une interview au journal Le Monde, ce mardi matin, pour mieux court-circuiter François Hollande. Le chef de l'État qui en prend pour son grade. À la question "La chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle eu tort dans la crise des réfugiés ?" Nicolas Sarkozy préfère répondre que c'est " moins le leadership de Mme Merkel que l’effacement de M. Hollande, qu'[il] déplore."

 
François Hollande sur Europe1
François Hollande sur Europe1 / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News