Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Le Grand Jury – Nicolas Dupont-Aigan s’approprie un vieux slogan de Ségolène Royal

En 2006, la candidate socialiste avait fait de ‘’l’ordre juste’’ son leitmotiv. En 2016 le candidat souverainiste à l’élection présidentielle le reprend à son compte. Sans complexes.

"Il faut rétablir un ordre juste par le retour à la confiance, par le retour de repères clairs, par le bon fonctionnement des services publics, par des règles d’honnêteté (...) valables pour tous", clamait Ségolène Royal en pleine campagne pour l’élection présidentielle de 2007. ‘’L’ordre juste’’ était devenu son leitmotiv de campagne, rétablir une autorité contrôlée et impartiale, la phrase avait irrité les militants et les membres du PS. L’utilisation du mot ‘’ordre’’ les renvoyant à une version conservatrice voire réactionnaire de la politique, bien loin des valeurs de la gauche.

Un slogan de Ségolène Royal ? ‘’Eh ben tant pis !’’

Aujourd’hui, c’est Nicolas Dupont-Aignan, fondateur du parti Debout la France situé à droite de la droite sur l’échiquier politique, qui reprend à son compte ce slogan. ‘’ Il y a une phrase que j’aime beaucoup qui est l’ordre juste (…) C’était un slogan de Ségolène Royal, eh bien tant pis, il faut pas s’en faire !’’, explique-t-il. Pour le candidat à l’élection présidentielle ‘’il n’y a pas de société qui peut vivre dans le désordre mais s’il n’y a pas de justice, il n’y a pas d’ordre accepté, légitime’’. ‘’L’ordre juste ça veut dire quoi, et c’est tout mon projet présidentiel gaulliste : d’un côté la sécurité, l’autorité de l’autre la justice sociale’’. François Fillon aussi s’était approprié le discours d’un de ses opposants : celui d’Arnaud Montebourg. Comme quoi, en politique, rien ne se perd, tout se transforme !

Nicolas Dupont-Aignan - Ségolène Royal
Nicolas Dupont-Aignan reprend un slogan de Ségolène Royal / ©maxppp
Ajouter un commentaire