Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Grosse altercation entre Nicolas Sarkozy et Jean-Claude Juncker après le Brexit

Jean-Claude Juncker présidait le congrès de l’European people’s party ce mardi 28 juin en présence de nombreuses personnalités politiques. Parmi elles, Nicolas Sarkozy qui a violemment pris à partie le président de la Commission européenne.

Mardi 28 juin se tenait le congrès de l’European people’s party, parti majoritaire au sein du Parlement européen. Etiqueté de ‘’centre-droit’’, le parti réunit les responsables politiques et membre de l’opposition des pays membres de l’Union européenne. Nicolas Sarkozy était de la partie mais sa venue s’est rapidement transformé en bataille rangée contre Jean-Claude Juncker. Le président de la commission européenne et l’ancien président de la République aurait eu une violente altercation au cours des discussions à huis-clos. Selon le Wall Street Journal, Nicolas Sarkozy aurait interrompu ‘’avec agressivité’’ Jean-Claude Juncker alors qu’il était en train d’expliquer que malgré le Brexit, l’Europe se ‘’portait bien’’ et n’avait pas besoin de réformes majeures.

‘’No more Europe bashing !’’

Un point de vue qui a fait bondir le président des Républicains, toujours pas officiellement candidat à la primaire de la droite et du centre, faut-il le rappeler. ‘’Nous avons des divergences sur des enjeux essentiels : immigration, quotas, vous avez signé un mauvais contrat avec Erdogan’’, lui a rétorqué Nicolas Sarkozy, exhortant qu’il n’était pas venu pour soutenir M. Juncker. L’ancien président fait référence à l’accord signé entre la Turquie et les Etats-membres pour contenir le flot de réfugiés arrivant en Europe. La Turquie, qui souhaite entrer dans l’Union européenne, à accepter d’accueillir des réfugiés contre aide financière, un accord qui fait débat au sein de toute l’Europe. Jean-Claude Juncker, pourtant peu coutumier des coups de sang, a clôt le débat d’un tonitruant ‘’Plus d’Europe bashing s’il vous plait !’’. 

Nicolas Sarkozy et Jean-Claude Juncker
Nicolas Sarkozy tacle le président de la Commission européenne / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News