Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Jacqueline Sauvage : Eric Domard, conseiller spécial de Marine le Pen, dénonce le silence des ‘’féministes hystériques et démentes’’

La liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent a été rejetée ce vendredi 12 août. Sur Twitter, Eric Domard, conseiller spécial de Marine le Pen fustige (à tort) le silence des associations féministes.

Le tribunal d’application des peines de Melun a rejeté la demande de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage ce vendredi 12 août. Le tribunal considère que Jacqueline Sauvage, qui pouvait prétendre à une liberté conditionnelle depuis la grâce partielle accordée par François Hollande, ne ‘’s’interroge pas assez sur son acte’’. La condamnation de Jacqueline Sauvage, en première instance puis en appel, avait soulevé une vague de protestation à travers tout  le pays, notamment auprès des associations féministes. Une pétition organisée en ligne avait recueilli plus de 400 000 signatures. Jacqueline Sauvage a abattu son mari de plusieurs balles dans le dos, après 47 ans de violences et de viols sur sa personne, ainsi que sur ses filles et son fils, qui s’est donné la mort la veille du meurtre. 

Eric Domard critique les féministes ‘’hystériques et démentes’’

Le rejet de la demande de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage a immédiatement fait réagir une grande partie de l’opinion publique, ainsi que des responsables politiques. François Bayrou notamment dénonce ‘’une décision incompréhensible’’. Si les protestations font grand bruit, elles ne sont visiblement pas remontées aux oreilles d’Eric Domard, conseiller spécial de Marine le Pen et membre du bureau politique du Front national. Sur Twitter, ce proche de Marine le Pen a tweeté ‘’Où sont les féministes hystériques et démentes qui défendent l’immigration massive mais n’ont pas un mot pour soutenir #JacquelineSauvage ?’’. Pour le Front national qui veut convaincre de potentiels électeurs qu’il est pour la défense des femmes et de l’égalité des droits, le tweet est dérangeant, sinon choquant.

Osons le féminisme, Les effronté-e-s se mobilisent pour Jacqueline Sauvage

Notons que, justement, de très nombreuses associations féministes se sont exprimées sur le sort de Jacqueline Sauvage dès l’annonce du rejet de sa liberté conditionnelle. ‘’Les effronté-e-s’’ ont notamment fait part de leur déception, se disant ‘’accablées et scandalisées’’. ‘’Nous sommes d’autant plus déçues que la mobilisation des militantes féministes avait réussi à lancer un vrai débat de fond sur les violences faites aux femmes’’, écrivent-elles dans un communiqué publié sur leur site internet. Même constat chez ''Osons le féminisme'' qui assure sur Twitter ‘’on n’oubliera pas Jacqueline Sauvage, on continuera à se battre pour la faire libérer !’’. Sur le net, les autres exemples sont légion…  

Bonus : La droite n’est pas davantage épargnée par la récupération politique que l’extrême-droite. Le candidat à la primaire de la droite et du centre, Geoffroy Didier, a profité de l’instant pour placer lui aussi un tweet hautement politique. 
 
Eric Domard
Eric Domard (FN) dénonce (à tort) le silence des associations féministes après le rejet de liberté conditionnelle de Jacqueline Sauvage / ©Twitter
Ajouter un commentaire