Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Jean-François Copé veut revenir sur le non-cumul des mandats pour raison ‘’psychologique’’

La loi sur le non-cumul des mandats divise la droite. Parmi ses opposants, tous les arguments sont bons pour tenter de la faire annuler par la future majorité. Pour Jean-François Copé, lui, cette loi est néfaste sur le plan ‘’psychologique’’.

En 2014, la loi interdisant le cumul des mandats a été votée par la majorité socialiste. D’ici à septembre 2017, tout député ou sénateur cumulant son poste parlementaire avec une fonction exécutive locale ne pourra conserver qu’un seul de ses deux mandats. À droite, l’application de cette loi divise. Durant la campagne des primaires, Nicolas Sarkozy avait promis de revenir sur le non-cumul des mandats… avant de faire machine arrière. François Fillon, élu pour l’élection présidentielle lors de la primaire de son camp, refuse quant à lui de la modifier. Malgré le niet ferme de leur candidat, certains membres les Républicains sont récalcitrants à appliquer cette nouvelle règle.

‘’Ce qui est en jeu, c’est la gestion psychologique de la future majorité’’

C’est notamment le cas de Jean-François Copé. Le députe-maire de Meaux a une explication très personnelle pour expliquer pourquoi il pense que le non-cumul des mandats est une mauvaise chose. Pourquoi ? Parce qu’il risque de miner le moral des députés. ‘’Ce qui est en jeu, c’est la gestion psychologique de la future majorité. On va demander aux députés de voter des réformes difficiles et impopulaires alors même qu’ils auront dû passer la main dans la mairie pour laquelle ils se sont battus depuis toujours. Forcément, il y aura de la casse’’, explique-t-il dans le Figaro. Mieux vaudrait donc les ménager. 

Présidentielle 2017 : Jean-François Copé demande le soutien de Jacques Chirac
Jean-François Copé est pour le cumul des mandats pour raison ‘’psychologique’’ / ©maxppp
Ajouter un commentaire