Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Jean-Luc Mélenchon : roi des nouvelles technologies, il aura bientôt son hologramme

Jean-Luc Mélenchon a organisé une conférence de presse ce 12 janvier pour annoncer qu’il avait obtenu les parrainages nécessaires à la validation de sa candidature à l’élection présidentielle. Le leader de La France insoumise en a profité pour annoncer qu’il tiendra une convention à Lyon le 5 février au cours de laquelle il aura recours à un hologramme. Il pourra ainsi tenir meeting en simultané à Paris.

Visiblement cela ne lui suffisait pas. Jean-Luc Mélenchon a organisé une conférence de presse ce jeudi 12 janvier pour annoncer qu’il avait obtenu les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle. Plus précisément, le leader de La France insoumise a revendiqué 517 promesses de signatures à l’heure actuelle. Il déposera officiellement sa candidature le 17 mars et a donné rendez-vous à ses supporters le 18 mars prochain place de la Bastille, à Paris.

À Paris et à Lyon

Mais l’obtention des signatures par Jean-Luc Mélenchon n’est pas une surprise en soi. Le candidat a donc voulu créer l’événement en annonçant, selon ses dires, "une première mondiale", à savoir un meeting en direct par hologramme. "Le 5 février je vais me dédoubler. Je serai présent à Lyon personnellement et physiquement et à Paris par hologramme", a-t-il lancé devant les journalistes, avant d’ajouter : "Je peux me dupliquer en plusieurs exemplaires, si bien que l’embêtement permanent que je représente (…) est quasiment inextinguible."

Jean-Luc Mélenchon fait-il cela pour satisfaire ses supporters ? Hier encore lors de son meeting au Mans, une partie du public n’a pas pu pénétrer dans le Palais des congrès, plein à craquer. En tous les cas, il ne s'agit pas d'une première mondiale, mais seulement d'une première française. En 2014 l'indien Narendra Modi, membre du parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party, et le président turc Recep Tayyip Erdogan s'y sont déjà tous les deux essayés.

Jean-Luc Mélenchon : roi des nouvelles technologies, il aura bientôt son hologramme
Jean-Luc Mélenchon aura recours à un hologramme pour tenir une convention à la fois à Lyon et à Paris le 5 février / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News