Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Jean-Marie Le Pen dérape à nouveau sur les homosexuels

Jean-Marie Le Pen vient de commettre un nouveau dérapage homophobe. Au cours d’une interview filmée pour Le Figaro, le président d’honneur du Front National a comparé les homosexuels a du "sel dans la soupe : si y'en a pas assez c'est un peu fade, si y'en a trop c'est imbuvable".

Bis repetita. Jean-Marie Le Pen, adepte des dérapages, s’est à nouveau illustré lors d’une interview filmée pour le Figaro. Le président d’honneur est revenu sur ses relations compliquées avec Marine Le Pen. Il a semblé faire un signe en direction de sa fille : "Nous entrons dans la période de Noël qui est l'une des périodes de l'année, où on doit envisager le pardon avec plus de facilité. Je suis toujours prêt à pardonner à condition bien sûr que le coupable ait le ferme propos." Jean-Marie Le Pen se serait-il assagi ? Pas si sûr. Jean-Marie Le Pen a également évoqué la représentation des homosexuels au sein du Front national, provoquant ainsi un nouveau dérapage. Le président d’honneur du FN a déclaré : "Les homosexuels c'est comme le sel dans la soupe, si y'en a pas assez c'est un peu fade, si y'en a trop c'est imbuvable".

Nouveau dérapages homophobes de Jean-Marie Le Pen

Décidément Jean-Marie Le Pen est très critique envers les homosexuels. En 1984, le fondateur du FN clamait déjà : "L'homosexualité n'est pas un délit, mais elle constitue une anomalie biologique et sociale". En avril 2015, dans la revue "Rivarol", il avaient également tenu des propos homophobes : "Il se trouve qu'il y a en effet un assez grand nombre d'homosexuels au FN, comme il y en a d'ailleurs dans les autres partis, et ceci pour une raison somme toute assez simple : c'est que ce sont des gens qui sont beaucoup plus libres de leur temps que d'autres." En novembre 2015, rebelote. Après une dispute avec Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen dénonçait :"J’ai été sacrifié, au mépris des valeurs morales, sur l’autel de la Pensée Unique par la mafia des hétérophobes du FN." L’une de ses cibles favorites restant Florian Philippot. Dans un tweet en mai dernier, Jean-Marie Le Pen l’avait surnommé : "Don Quichotte de La Jaquetta." Jean-Marie Le Pen espère une réconciliation avec sa fille. Il n’est pas certain qu’elle accepte cette main tendue, après ces nouveaux propos polémiques.

Jean-Marie Le Pen dérape à nouveau sur les homosexuels
Jean-Marie Le Pen a tenu des propos homophobes lors d’une interview pour le Figaro / ©maxppp
Ajouter un commentaire