Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Jean-Marie Le Pen : Son immunité parlementaire levée, il accuse ‘’une fournée de larves !’’

Le Parlement européen a décidé de lever l’immunité de Jean-Marie Le Pen afin qu’il puisse être jugé pour ses propos à l’encontre du chanteur Patrick Bruel en 2014. Scandalisé, le fondateur du Front national surenchérit en fustigeant une décision ‘’lâche’’ d’une ‘’fournée de larves’’.

‘’Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois !’’ C’est avec ces mots que Jean-Marie Le Pen s’en était pris au chanteur populaire Patrick Bruel dans une vidéo diffusée en 2014. Le chanteur, d’origine juive, c’était rendu coupable aux yeux du patriarche d’avoir eu l’audace de critiquer le Front national. La phrase, à minima douteuse avait levé une violente polémique, Marine Le Pen allant jusqu’à la qualifier de ‘’faute politique’’. Mais pas de faute morale. La justice française avait alors réclamé des poursuites contre le fondateur du parti frontiste.

Réuni en session plénière à Strasbourg, le Parlement européen, en suivant l’avis de leur Commission des affaires juridiques, a décidé de lever l’immunité de Jean-Marie Le Pen afin qu’il puisse être jugé. La commission jugeait que l’immunité d’un parlementaire ‘’ne l’autorise pas à calomnier, diffamer, inciter à la haine ou à proférer des affirmations portant atteinte à l’honneur d’une personne’’.

Quatrième levée d’immunité pour Jean-Marie Le Pen

Dans la foulée, Jean-Marie Le Pen a exprimé toute sa colère sur son compte Twitter, devenu le support de ses prises de paroles régulièrement polémiques. ‘’La lâcheté parlementaire a pu se donner libre court : en effet, c’est à main levée que mon immunité parlementaire a été levée, dans l’affaire de la fournée : une vraie fournée de larves !’’. La menace d’une condamnation n’effraie visiblement pas le père de Marine Le Pen, qui a par ailleurs voté pour la levée de son immunité.

Ce n’est pas la première fois qu’il est sanctionné par une levée d’immunité parlementaire. Comme le rappelle Europe 1, Jean-Marie Le Pen a déjà été poursuivi en 1989 pour avoir surnommé Michel Durafour ‘’Durafou crématoire’’, puis en 1990 pour ses propos sur ‘’l’internationale juive’’ et enfin en 1998, à la demande de l’Allemagne cette fois, pour avoir désigné les chambres à gaz de ‘’détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale’’. Grande classe.

Jean-Marie Le Pen a été condamné à 18 reprises pour apologie de crime de guerre, banalisation de crimes contre l’humanité, provocation à la haine, à la discrimination et la violence raciale ou antisémite, diffamation et injures publiques mais aussi troubles à l’ordre public, violences en réunions et coups et blessures.

Jean-Marie Le Pen
Le parlement européen lève l'immunité de Jean-Marie Le Pen, il riposte sur Twitter / ©maxppp
Ajouter un commentaire