Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Jean-Pierre Pernaut : Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard prennent sa défense après sa polémique sur les migrants

Le journaliste de TF1 a suscité une violente polémique en opposant l’accueil des réfugiés à celui des SDF en France. Sur Twitter, Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard, entre autre, fustigent les ‘’soldats du politiquement correct’’ et assurent que le présentateur a énoncé une ‘’vérité’’. Sans présenter de preuves.

‘’Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France’’. La petite phrase, lâchée au détour d’un sujet du journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut, a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Les réactions, majoritairement indignées d’un tel traitement de l’info par un journaliste, se sont multipliées tout l’après-midi jusqu’à se hisser en Top Tweet sur Twitter.

Dénoncer un supposé meilleur traitement réservé aux réfugiés en opposition au sans-abri résidants sur le territoire français est une manœuvre couramment utilisée par les partis d’extrême-droite. Le Front national a d’ailleurs lancé une vaste campagne en ce sens du type ‘’Julie attend un logement en résidence étudiante depuis 2 ans. Hélas pour elle, Julie n’est pas migrante’’. Campagne bourrée d’intox et de raccourcis, largement épinglés par les journalistes des Décodeurs du Monde.

‘’Les soldats du politiquement correct’’ de Marion Maréchal Le Pen

Pourtant, cette théorie a la dent dure. Et après la vague d’indignation sur les réseaux sociaux en fin de semaine, ce sont plusieurs personnalités de droite et d’extrême-droite qui se sont élevées pour prendre la défense du journaliste. À commencer par Marion Maréchal-Le Pen. ‘’Honte à tous les soldats du politiquement correct qui s’attaquent à Jean-Pierre Pernaut après qu’il ait osé évoquer une simple évidence’’, tweetait-elle avant de remplacer sa première déclaration par un tweet moins formel, mais tout aussi équivoque. ‘’Les soldats du politiquement correct se trouvent une nouvelle cible et attaquent violemment Jean-Pierre Pernaut : il a osé dire une vérité !’’

Les soldats du politiquement correct se trouvent une nouvelle cible et attaquent violemment @pernautjp : il a osé dire une vérité ! pic.twitter.com/bxSTJxCiGw

Même son de cloche pour Gilbert Collard qui affirme que ‘’JP Pernaut trinque pour avoir dit la même vérité que la Cour des comptes sur les SDF !’’. Pourtant, si en 2011, la Cour des comptes a bien publié un rapport critiquant les lacunes de la politique d’hébergement en France, elle n’a jamais fait mention d’un meilleur accueil réservé aux réfugiés. ‘’L’accueil des personnes sans domicile souffre encore d’une insuffisante organisation et coordination’’, alertait-elle. Depuis ce jour et l’arrivée de plusieurs centaines de milliers de réfugiés en Europe, la Cour des comptes n’a jamais fait état d’un tel déséquilibre entre l’accueil des uns par rapport aux autres.

En revanche, en 2015, la Cour des comptes pointait des ‘’défaillances’’ en matière d’asile, avançant que ‘’plus de 96% des personnes déboutées resteraient en France’’ après s’être vu refusé leur demande d’asile. Un constat qui ne concerne cependant pas les réfugiés actuellement hébergés en France, dont la demande d’asile est en cours.

Marion Maréchal - Le Pen - Jean Pierre Pernaut
Marion Maréchal Le Pen vient au secours de Jean-Pierre Pernaut après ses propos chocs sur les réfugiés / ©maxppp
Ajouter un commentaire