Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Jean-Vincent Placé succède à Barack Obama

La France va prendre la coprésidence du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) pour les deux prochaines années. François Hollande a nommé Jean-Vincent Placé à la tête de cette institution regroupant 70 pays, des ONG et des représentants de la société civile. L’actuel secrétaire d’État à la réforme de l’État succède au président précédent. Un certain Barack Obama…

Jean-Vincent Placé pourra dire qu’il a succédé à Barack Obama. Le secrétaire d’État à la réforme de l’État vient d’être nommé par François Hollande à la tête du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Cette structure supranationale a pour but de favoriser la transparence des données gouvernementales. Initiée par les États-Unis en 2011, elle était jusqu’à présent présidée par Barack Obama, à qui Jean-Vincent Placé succède donc. Dans les faits, l’ancien écologiste partagera la présidence avec l’ONG américaine World Institute, spécialisée sur les questions de ressources naturelles.

Objectif Obama à Paris

Jean-Vincent Placé, qui est depuis lundi à New York avec François Hollande dans le cadre de la 71e assemblée générale des Nations unies, espère faire venir Barack Obama à Paris lors du prochain sommet international du PGO, du 7 au 9 décembre. La présence du président américain, à qui il restera alors un mois de mandat et qui connaîtra son successeur à la Maison blanche, donnerait un retentissement de plus grand ampleur à l’événement.

Jean-Vincent Placé succède à Barack Obama
Jean-Vincent Placé succède à Barack Obama à la présidence du PGO / ©maxppp
Ajouter un commentaire
A lire aussi