Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

JO de Rio 2016 : Le site Rio2016.fr vous envoie directement sur le site du Front national

Le lien vers un site non officiel des Jeux Olympiques de Rio 2016 redirige depuis le mois d’avril vers le site du Front national. Une curiosité révélée par le site 20minutes.fr et que le Front national assure ne pas connaître.

C’est une curiosité qui fait bien rire les internautes depuis jeudi soir. Repéré par une journaliste de 20minutes.fr, le Front national et les Jeux Olympiques de Rio sont liés d’une bien étrange manière. Si vous tapez Rio2016.fr sur Google (ou tout autre moteur de recherche qui ne serait pas leader en la matière), aucune chance de trouver les résultats, même français, des athlètes de Rio. En revanche, la page vous redirigera automatiquement sur le site… du Front national. Autre fait curieux, le site redirige vers le parti d’extrême-droite depuis le 16 avril 2016 et expirera le 2 mai 2017, précisément entre les deux tours de l’élection présidentielle comme le précise l’Express. Depuis l’annonce de sa ‘’diète médiatique’’, les sites frontnational.com ainsi que le site Marine2017.fr sont devenu les plateformes de communication préférée de la présidente du parti d’extrême-droite. 

Le Front national dément être responsable du renvoi vers son site

Compte-tenu de la ‘’diète médiatique’’ qu’elle était normalement censée s’imposer pendant un an, les sites web quotidiennement mis à jour permettent à Marine le Pen de s’adresser directement à son électorat, sans passer par la case médias et risquer d’être contredite. Notons que si Marine le Pen a fait plusieurs apparitions sur les plateaux télés et radios, notamment depuis l’attentat de Nice, elle reste dans une relative discrétion médiatique, laissant par contre les cadres du FN courir de plateaux en plateaux. Leur omniprésence n’est d’ailleurs plus à prouver sur les chaînes télés et radios. Florian Philippot, Nicolas Bay, Gilbert Collard, Marion Maréchal le Pen,… tous enchaînent les interviews avec des discours pas toujours au diapason. Diète médiatique, certes, mais pas pour tout le monde. Pour ce qui est du renvoi depuis Rio2016.fr, le Front national assure ne pas être responsable de la manœuvre.

 
Capture écran page d'accueil du site du Front national
L’adresse non officielle du site des JO de Rio renvoie directement sur le site du Front national / ©capture écran
Ajouter un commentaire