Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

L’Émission politique : Ségolène Royal et Florian Philippot s’écharpent sur l’élection de Donald Trump

Sur le plateau de France 2 jeudi soir, l’élection surprise de Donald Trump à la Maison Blanche a occupé une bonne partie des débats. Ségolène Royal, invitée de l’émission, s’est confrontée à Florian Philippot donnant lieu à des échanges musclés.

S’il y a bien un parti qui se réjouit de l’élection de Donald Trump, c’est le Front national. Marine Le Pen, pourtant discrète ces derniers mois, s’est même fendu d’une petite visite au 20h de France 2 mercredi soir pour dire toute sa joie de voir ‘’le peuple’’ l’emporter sur ‘’l’élite’’ et signer la mort de la ‘’bien pensance’’. Invités de tous les plateaux télé et radios, ses plus proches collaborateurs ont relayé leur satisfaction de voir le milliardaire ‘’antisystème’’ remporter la Maison Blanche.

L’élection surprise de Donald Trump a également contraint France 2 à modifier la ligne de son émission Politique ce jeudi. Ségolène Royal, invitée sur le plateau, s’est donc confrontée à Florian Philippot, vice-président du Front national. Et les échanges ont été particulièrement tendus. Le bras droit de Marine Le Pen s’en est violemment pris à la ministre de l’Écologie, l’accusant d’avoir insulté les électeurs de Trump d’être racistes et ‘’abrutis’’. Si Ségolène Royal n’a jamais caché sa désapprobation face aux discours virulents et aux propositions chocs de Donald Trump, elle dément formellement les insultes. ‘’Je n’ai pas dit tout ce que vous venez de dire (…) et j’ai le courage de mes opinions, je ne fais pas comme ceux qui critiquaient Trump et qui tout d’un coup parce qu’il est élu collent à ses basques (coucou Nicolas Sarkozy)’’, a-t-elle posément expliqué. Sur RTL mercredi, Ségolène Royal avait déploré une campagne américaine qui n’avait ‘’pas été un beau spectacle pour la démocratie’’, tout en appelant à ‘’faire attention à respecter l’intelligence des électeurs et à les amener vers des votes positifs et non pas vers des votes de peur’’. 

‘’Ce n’est pas en rampant et en léchant les bottes de quelqu’un qui vient d’être élu’’

Mais ce qui aurait dû être un débat entre les invités s’est rapidement transformé en pugilat, Florian Philippot n’hésitant pas à interrompre Mme Royal. ‘’Je respecte le suffrage universel, maintenant il est Président des États-Unis, tente-t-elle de poursuivre… Permettez ? Je ne vous ai pas interrompu. Ça ne m’empêche pas, et je continuerais à le faire, à avoir un regard sur la campagne qu’il a menée, sur les choses qu’il a dites. Je voyais un père de famille aux États-Unis qui disait ‘j’ai expliqué pendant toute la campagne à mes enfants qu’il ne fallait pas être violent, qu’il ne fallait pas maltraiter les femmes, qu’il ne fallait pas être raciste et aujourd’hui comment je vais les éduquer ?’’. ‘’Vous faites la leçon aux électeurs encore, c’est insupportable’’, lui rétorque Florian Philippot, quitte à s'éloigner du sujet.

Malgré son apparence apaisée, l’agacement de la ministre commence à poindre. ‘’Pas du tout, ce sont des effets de scène qui vous sont bien connus, vous caricaturez les autres mais je continuerais sur ma ligne (…) On connaît vos arguments : il y a ceux qui méprisent et vous, vous faites partie des méprisés. Non, M. Philippot : vous aussi vous méprisez l’opinion, en interrompant (…) C’est en étant soi-même et au clair sur ses valeurs qu’on défend les intérêts de la France, ce n’est pas en rampant et en léchant les bottes de quelqu’un qui vient d’être élu, au contraire’’, finit par trancher Ségolène Royal. Avant même les résultats officiels de l'élection présidentielle, Marine Le Pen avait été la première personnalité politique à féliciter publiquement Donald Trump pour sa victoire. 

Ségolène Royal et Florian Philippot
Florian Philippot accuse Ségolène Royal de faire la morale aux électeurs après l'élection de Donald Trump / ©capture écran france 2
Ajouter un commentaire