Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Loi Travail – Jean-Christophe Cambadélis fustige la fin des 35h voulue par le Sénat

Jean-Christophe Cambadélis n’est pas très content du travail fait par le Sénat sur le projet de loi travail. Le premier secrétaire fustige la désinvolture des sénateurs après qu’ils aient décidé d’abroger la loi sur les 35h de travail hebdomadaire.

La loi Travail, c’était mieux avant. Voilà en substance ce qu’explique le premier secrétaire du parti socialiste sur Rfi ce mercredi matin. Après trois mois de contestation sociale et de manifestations tendues, Jean-Christophe Cambadélis en appelle aux organisations syndicales pour qu’elles ‘’se rendent compte que la droite et la gauche, ce n’est pas tout à fait pareil’’. Dans le viseur du député de Paris, les modifications apportées par les sénateurs, majoritairement de droite, au texte initial de la loi Travail qui veulent ‘’supprimer les 35h tranquilou’’. Une ‘’régression totale’’ pour Jean-Christophe Cambadélis qui en perd carrément son latin. A noter que les organisations syndicales protestent, notamment, contre l’utilisation du 49.3 qui a envoyé le projet de loi Travail directement dans les mains des sénateurs…

On est pas si mal à gauche, pas vrai ?

Cela étant dit, la fin des 35h, emblème de la gauche, voulue par les sénateurs est inacceptable pour Jean-Christophe Cambadélis qui est fier de rappeler que jamais la gauche n’aurait proposé un tel changement. S’il reste en revanche persuadé qu’’il ne faut pas changer l’architecture de la loi’’, Jean-Christophe Cambadélis constate que ‘’le ton a changé’’ à l’assemblée et avec les syndicats. Vers un possible dénouement heureux ? Pas si sûr. Manuel Valls et Myriam El Khomri doivent recevoir ce mercredi en fin de journée les représentants des différents syndicats engagés dans la lutte contre le projet de loi. Philippe Martinez, premier secrétaire de la CGT, a déjà prévenu qu’ils attendaient des résultats et qu’ils ne venaient pas ‘’pour prendre un café’’. 

Jean-Christophe Cambadélis
Jean Christophe Cambadélis n’a pas aimé la suppression des 35h choisit par le Sénat / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News