Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Manuel Valls giflé, il veut rencontrer son agresseur

Invité de Jean-Jacques Bourdin vendredi matin au lendemain du troisième débat de la Belle Alliance Populaire, Manuel Valls a réagi à la gifle qu’il a reçue lors de son déplacement en Bretagne mardi. L’ancien Premier ministre a notamment confié qu’il comptait rencontrer son agresseur, un jeune homme de 18 ans sympathisant de l’extrême droite.

Mardi 17 septembre, Manuel Valls comptait réaliser un gros coup auprès de l’électorat de gauche en s’affichant aux côtés de deux ministres, Najat Vallaud-Belkacem et Jean-Yves Le Drian. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu lors de son déplacement en Bretagne en compagnie du ministre de la Défense. Giflé par un jeune homme qui faisait mine de vouloir lui serrer la main, l’ancien Premier ministre n’a pas forcément réussi le bon coup de com’ qu’il espérait. Evidemment cette histoire a passionné les médias français. D’autant plus que l’agresseur de Manuel Valls s’est trouvé être un sympathisant affiché de mouvements d’extrême droite.

Manuel Valls veut rencontrer l'auteur de la gifle

Cette affaire, Manuel Valls l’a d’ailleurs de nouveau évoquée ce vendredi matin. Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV au lendemain du troisième débat de la Belle Alliance Populaire, l’ancien locataire de Matignon a révélé qu’il allait "rencontrer ce jeune homme", "Ce n'est pas moi qui était en cause, ce n'est pas ma personne, mais quand, au nom d'une idéologie - en l'occurrence de l'extrême droite identitaire bretonne en s'affichant avec Dieudonné - on porte un coup à quelqu'un qui représente l'intérêt général. Si on porte un coup à quelqu'un qui incarne, d'une certaine manière, l'autorité, c'est qu'on veut s'attaquer à l'autorité". Le jeune homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour sa gifle à Manuel Valls.

Manuel Valls giflé, il veut rencontrer son agresseur
Manuel Valls veut rencontrer son agresseur / ©maxppp
Ajouter un commentaire