Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Manuel Valls hué à Nice par une foule organisée par le FN selon un élu

Manuel Valls a été accueilli à grands renforts de sifflets et d’insultes alors qu’il se rendait à la minute de silence prévue sur la Promenade des Anglais à Nice. Selon Philippe Tabarot, vice-président de la région PACA, la foule hostile au Premier ministre pourrait avoir été organisée, possiblement par des militants FN.

Manuel Valls a été très largement sifflé et insulté lors de sa venue à Nice ce lundi 18 juillet. Le Premier ministre s’est rendu sur la promenade des Anglais, lieu de l’attentat sanglant qui a fait 84 victimes jeudi 14 juillet, afin de participer à la minute de silence organisée à travers toute la France. Une foule très dense s’était réunie pour rendre hommage aux victimes et nombreux sont ceux qui ont lancé des ‘’Démission !’’ et ‘’Salopard !’’ à l’arrivée et au départ du Premier ministre. Rapidement, les premiers témoignages sur les réseaux sociaux étaient partagés entre désarroi et satisfaction, notamment de la part du Front national, premier à réclamer la démission du gouvernement depuis plusieurs mois.

‘’C’est pas moi, je sais pas siffler’’

Selon Philippe Tabarot, vice-président de la région Paca interrogé par Europe 1, les huées à l’encontre de Manuel Valls n’étaient pas ‘’spontanées’’. Présent sur la promenade des Anglais, le soutien de Christian Estrosi rapporte qu’il ‘’y avait une petite bande aux abords qui était clairement identifiée FN’’. Philippe Tabarot ajoute que Marion Maréchal-le Pen, elle aussi présente sur place, ‘’est allée les saluer à la fin’’. Si le vice-président de la région Paca a déploré cette situation, expliquant que ‘’c’est la dernière journée de deuil national’’ et ‘’qu’il faut garder de la décence’’, Philippe Vardon, chef de file du mouvement identitaire niçois et conseiller régional frontiste nie toute implication. ‘’D’ailleurs, je ne sais pas siffler’’, a-t-il argumenté. De son côté Florian Philippot a tweeté ‘’Manuel Valls étant tellement populaire, ce ne peut être bien sûr qu’un vaste complot…’’

 

Mise à jour : Manuel Valls, cité par Nice-Matin a qualifié ''d'indignes'' les sifflets lors de sa visite à Nice. ''C'est l'attitude peu spontanée d'une minorité, l'immense majorité de la foule était là pour se recueillir'', rapporte-t-il. ''La colère des Français, la peur, le désespoir, c'est à moi, c'est à nous de les prendre sur nos épaules.'', ajoute le Premier ministre.

Manuel Valls en Corse :
Un élu LR dénonce des huées ''pas spontanées'' contre Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire