Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Najat Vallaud Belkacem se moque du Figaro sur la théorie du genre

Dans un article sur l’élection de Donald Trump aux États-Unis et sa première visite à la Maison-Blanche, le journal le Figaro a laissé passer une faute d’accord qui n’a pas échappé à la ministre de l’Éducation. Sur Twitter, elle interpelle le quotidien.

Il faut bien rire un peu. Après l’élection surprise de Donald Trump à la Maison Blanche, les rédactions de France (et du monde) sont en ébullition. L’arrivée du magnat de l’immobilier fait la Une des journaux et les articles sur son arrivée imminente au pouvoir grossissent les flux des sites web. Au point, parfois, de laisser passer quelques grosses coquilles. C’est le cas d’un article du Figaro qui titrait ‘’Donald Trump reçue (sic) à la Maison-Blanche par Barack Obama’’. La faute d’accord (reçuE au lieu de reçu, ndlr) n’a pas échappé à la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, actuellement en grande campagne pour la défense de la langue française. Sur son compte Twitter, la ministre moque allègrement le journal. ‘’Alors Le Figaro on cède aux charmes de la théorie du genre ou on oublie les règles de base de la #LangueFrançaise ?’’, écrit-elle en prenant bien soin de partager une capture écran de la faute.

La théorie du genre infinie

La ministre de l’Éducation a eu bien du fil à retordre avec le supposé enseignement de la théorie du genre dans les écoles Françaises. En 2014, Benoît Hamon, en accord avec Najat Vallaud Belkacem alors ministre des Droits des femmes, propose un outil destiné à enseigner l’égalité entre les hommes et les femmes : les ABCD de l’égalité. Rapidement, une rumeur relayée par des groupuscules conservateurs et traditionnalistes laisse entendre que serait désormais enseigné ‘’la théorie du genre’’ dans les écoles Françaises. Les spéculations vont bon train, allant même jusqu’à prétendre qu’on enseigne la masturbation aux très jeunes élèves.

Accusée de vouloir nier les différences entre les hommes et les femmes et de faire passer le ‘’genre’’ avant la biologie, la théorie du genre provoque un tollé généralisé. Les pouvoirs publics et les enseignants assurent qu’une telle théorie n’a jamais été enseignée dans les classes. Trop tard, le mal est fait et les ABCD de l’égalité sont enterrés. Mais la théorie du genre a la peau dure. En 2016, c’est le Pape lui-même qui relance la polémique en déplorant l’enseignement du genre dans les écoles françaises. Le souverain pontife aurait été alerté par un père français inquiet. Najat Vallaud Belkacem, devenue ministre de l’Éducation, déplore une ‘’parole légère et infondée’’ et dénonce le ‘’sournois endoctrinement à la théorie du genre’’. La polémique ne semble pas prête de s’essouffler.

 

 

 

Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud Belkacem reprend le Figaro sur une faute et moque la théorie du genre / ©maxppp
Ajouter un commentaire