Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Nathalie Kosciusko-Morizet draguée en échange de parrainages à la primaire de la droite et du centre

Nathalie Kosciusko-Morizet a eu du mal à réunir les parrainages d'élus et de parlementaires nécessaires à la validation de sa candidature à la primaire de la droite et du centre. Certains élus y ont vu l'opportunité d’essayer de séduire la députée de l’Essonne, en échange de leur soutien.

Nathalie Kosciusko-Morizet l’a fait : elle a réuni les parrainages d’adhérents, de parlementaires et d’élus nécessaires à la validation de sa candidature à la primaire de la droite et du centre. Pourtant, la course était loin d’être gagnée d’avance. Pendant tout l’été, Nathalie Kosciusko-Morizet a sillonné les routes de France pour glaner les parrainages manquants. Mais l’absence d’une femme à la primaire de la droite et du centre faisant tache, plusieurs de ses concurrents, surtout ceux qui avaient déjà réuni leur parrainages, ont finalement appelé à la parrainer. Alain Juppé, Frédéric Lefebvre, Bruno Le Maire mais pas trop et même Nicolas Sarkozy, bien obligé de suivre le mouvement.

La suite est connue. Nathalie Kosciusko-Morizet a finalement réuni les 20 parrainages de parlementaires requis 24h avant la date limite de dépôt des candidatures. Ce que l’on sait moins, c’est que d’autres élus et parlementaires avaient prévu de la soutenir… à condition qu’elle consente à leur accorder un tête-à-tête. Le récent divorce de la députée de l’Essonne ne leur ayant pas échappé, plusieurs élus, dont on ignore l’identité, ont jugé bon d’essayer de la séduire. Nathalie Kosciusko-Morizet aurait donc reçu, selon le Parisien, plusieurs SMS sans ambiguïté. En substance : ‘’Dînons ensemble, en échange je te parraine !’’. L’histoire ne dit pas ce que leur a répondu Nathalie Kosciusko-Morizet. 

Nathalie Kosciusko-Morizet
Certains élus ont tenté de séduire NKM en échange de leur parrainage / ©maxppp
Ajouter un commentaire