Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Nicolas Sarkozy ironise sur les conséquences du réchauffement climatique ‘’Il y a maintenant une jungle à Calais’’

En meeting à Belfort ce vendredi soir, Nicolas Sarkozy a de nouveau moqué le problème du réchauffement climatique en ironisant sur ses conséquences : la création d’une ‘’jungle’’ à Calais.

Blague douteuse. En réunion publique à Belfort ce vendredi soir, Nicolas Sarkozy s’est autorisé une boutade sur l’évacuation des quelques 7000 réfugiés du camp de Calais. Ironisant sur ‘’les conséquences’’ du changement climatique, le candidat à la primaire de la droite et du centre a déclaré ‘’Le changement climatique a eu des conséquences, il y a maintenant une ‘’jungle’’ à Calais’’.

Laissant l’humour à d’autres, Nicolas Sarkozy ajoute ‘’Ils ont évacué la ‘’Jungle’’. Qu’ont-ils promis pour cette évacuation ? Je ne comprends pas’’, rapporte Libération. Lors du second débat de la primaire de la droite et du centre jeudi soir, ses concurrents se sont unanimement prononcés pour la renégociation des accords du Touquet, actés lors du mandat sarkozyste. Pour s’en défendre, l’ancien président à rappeler qu’il avait lui-même fait fermer un camp de réfugiés, celui de Sangatte, ouvert en 1973. Oubliant toutefois de préciser que l’évacuation de ce premier camp avait déplacé nombre de ses réfugiés… à Calais.

Revenons-en aux ‘’changements climatiques’’. En septembre déjà, Nicolas Sarkozy s’était illustré par ses déclarations climatosceptiques. En affirmant que ‘’l’homme n’était pas le seul responsable’’ du réchauffement climatique, prenant pour preuve que ‘’le Sahara, qui était une mer ou une forêt’’ était devenu ‘’un désert’’ tout seul, l’ex chef de l’État s’était attiré les foudres de la gauche et de son propre camp. Au même moment, Ségolène Royal et la présidence de la République saluait ‘’un jour historique pour la planète’’ alors que l’accord de Paris sur le climat (Cop21) entre en vigueur ce vendredi 4 novembre. Il a été adopté par 195 pays et ratifié par 55 d’entre eux.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy moque le réchauffement climatique en parlant de la ''Jungle'' de Calais / ©maxppp
Ajouter un commentaire