Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Nicolas Sarkozy s’en prend à des grévistes et se fait refaire le portrait

Année 1976. Nicolas Sarkozy porte une ‘’magnifique chemise bleue et un jean’’ et taquine les grévistes de l'université de Nanterre. Ensuite, il se fait refaire le portrait.

A l’époque, Nicolas Sarkozy n’est encore qu’un jeune étudiant un peu hautain qui bosse son droit à l’université de Nanterre. Rien à voir encore avec le Nicolas Sarkozy dont les accès de colère font désormais trembler bon nombre de ses conseillers. Pourtant, à l’époque déjà, le futur président montre des signes d’engagement sur sa droite et s’en prend verbalement à des grévistes de la fac. ‘’Il y avait un grand rassemblement de grévistes’’, se souvient l’ancien président dans les colonnes du Point. Une grève et ‘’des blocages’’ qui ne plaîsent pas beaucoup au jeune étudiant, pas plus qu’elles ne plairont au président 30 ans plus tard. ‘’J’étais monté à la tribune pour dire que leur grève, c’était un truc de prétentieux’’. Manque de bol, du haut de son mètre soixante-cinq, Nicolas Sarkozy ne fait pas le poids face aux fameux grévistes. 

Deux bagarres, deux défaites

‘’Je portais une magnifique chemise bleue et un jean. Je suis sorti, je n’avais plus de chemise’’, raconte-t-il. Terrorisé par ses assaillants, le jeune Nicolas ne remettra plus les pieds en fac de droit pendant 6 mois. ‘’Tout cela s’est mal terminé, et j’ai eu six mois de cours du soir parce que je ne pouvais plus revenir’’, explique-t-il. Peut-être que c’est cette cuisante défaite qui lui a donné l’envie de prendre des cours de Judo à Nanterre quelques temps plus tard. Re pas de bol, Nicolas Sarkozy se fait éjecter du tapis en deux minutes.  ‘’Un petit jeune me propose de combattre. Au bout de deux minutes, j’ai volé dans les chaises du  public. (…) Je ne suis jamais revenu’’. Depuis, Nicolas Sarkozy a appris à rendre les coups… sur la scène politique seulement.

 
Nicolas Sarkozy : la Haute-Autorité de la primaire saisie
Nicolas Sarkozy se rappelle une bagarre (perdue) à la fac / ©maxppp
Ajouter un commentaire