Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Pollution : Ségolène Royal s’emballe sur la gratuité des péages pour les voitures électriques

Ségolène Royal a présenté un vaste plan destiné à lutter contre la pollution de l’air en France. Parmi les mesures proposées, la ministre de l’Écologie assure avoir contacté les sociétés d’autoroute pour rendre gratuits les péages aux véhicules électriques. Problème, pour l’heure, personne n’a encore contacté ces sociétés.

Ce samedi 10 décembre, Ségolène Royal annonce son grand plan anti-pollution après le pic record enregistré cette semaine à Paris et Lyon. ‘’Ce qu’il faut maintenant, c’est la révolution du transport propre, des villes responsables, le transport électrique en ville, des modes de locomotion différents’’, a-t-elle plaidé en sortie du Conseil des ministres ce matin.

Parmi les propositions présentées, l’instauration d’une vignette obligatoire pour les voitures correspondant au taux de pollution des moteurs, l’extension de la prime de conversion des véhicules diesels vers des véhicules électriques aux utilitaires, y compris les taxis. ‘’C’était une décision attendue depuis longtemps’’, a fait valoir la ministre de l’Écologie.

La gratuité des péages envisagée, mais toujours pas demandée

Autre mesure phare de ce grand programme anti-pollution, la gratuité pour les véhicules électriques aux péages. ‘’J’ai demandé aussi aux sociétés d’autoroute la gratuité pour les véhicules électriques’’, assure Ségolène Royal au micro de l’AFP.

La ministre a pourtant été rapidement désavouée par une source qui assure que l’État n’a ‘’rien demandé à ce stade’’ aux sociétés d’autoroutes. Cette même source, qui s’exprime pour l’AFP, souligne également que ‘’juridiquement et contractuellement, une telle mesure n’irait évidemment pas de soi, comme pour toute mesure qui a un impact sur l’équilibre des contrats’’, entre les sociétés concessionnaires d’autoroutes (SCA) et l’État. Ségolène Royal aurait-elle été un peu trop enthousiaste ? 

Ségolène Royal défend le bilan de Fidel Castro et se fait tacler
Ségolène Royal promet la gratuité des péages... avant d'avoir contacté les sociétés d'autoroute / ©maxppp
Ajouter un commentaire