Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Pour Jean-Frédéric Poisson, ‘’Le bon Dieu n’est pas une centrale d’appel’’

Ce n’est pas un mystère, Jean-Frédéric Poisson, président du parti Chrétien-démocrate est un catholique averti. Interrogé sur l’aide qu’a pu lui apporter Dieu lors du second débat de la primaire de la droite et du centre, le candidat s’est fendu d’un petit cours de théologie, rappelant que Dieu ‘’ne donne pas de coup de téléphone’’.

‘’Je ne sais pas comment décrire ça (…) c’est une espèce de sérénité que j’avais parfaitement hier soir’’. Alors, Dieu a-t-il aidé Jean-Frédéric Poisson à réussir son intervention lors du second débat de la primaire de la droite et du centre ? Interrogé sur la question sur le plateau de LCI ce vendredi, le président du Parti Chrétien-démocrate rappelle que Dieu ‘’ne donne pas de coup de téléphone’’. ‘’Comment dire, le Bon Dieu n’est ni un médicament, ni un calmant, ni une centrale d’appel. Nous avons-nous autres chrétiens avec lui une relation personnelle’’, explique Jean-Frédéric Poisson.

Pour autant, le candidat assure ‘’qu’Il était certainement’’ sur le plateau ce jeudi. ‘’Nous nous adressons à Lui, Il nous répond par les circonstances, les rencontres, les événements et un peu parfois les épreuves, voilà. C’était un peu tout ça à la fois hier soir sur le plateau donc Il était certainement là, oui’’.

Un second débat raté pour Jean-Frédéric Poisson ?

Si le premier débat de la droite et du centre lui avait porté chance, le révélant auprès des sympathisants de droite qui ignoraient encore qui il était, le second aura été nettement moins à l’avantage de Jean-Frédéric Poisson. Sans doute fragilisé par ses propos polémiques sur les lobbies sionistes ou son ambigüité face au FN, le président du Parti chrétien-démocrate est apparu à la fois plus effacé et plus tranchant, à la limite du désagréable parfois.

Invité à débriefer ce vendredi, Jean-Frédéric Poisson regrette d’avoir laissé filer quelques occasions de monter au créneau. ‘’Il y a des choses que j’avais l’occasion de dire que je n’ai pas dites, enfin j’ai le sentiment d’être passé à côté de deux, trois occasions de précisions, mais rien de grave’’. Dans l’ensemble, le candidat assure que ‘’la différence’’ qu’il avait marquée au premier débat ‘’s’est confirmée’’. Selon un sondage BFM TV réalisé juste après la diffusion du débat, Jean-Frédéric Poisson a été jugé convainquant par 5% des téléspectateurs, devant Jean-François Copé (4%).

 

Jean-Frédéric Poisson
Jean-Frédéric Poisson rappelle que Dieu ‘’ne donne pas de coup de téléphone’’ / ©maxppp
Ajouter un commentaire