Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Primaire à droite : Après sa défaite, Nicolas Sarkozy moque François Fillon et Alain Juppé

Éliminé dès le premier tour de la primaire de la droite et du centre qui devait le replacer au centre du jeu politique, Nicolas Sarkozy accuse le coup auprès de ses proches. Il en profite, au passage, pour moquer les affrontements entre Alain Juppé et François Fillon.

‘’Au fond, Fillon c’est Sarko sans Sarko’’, s’amuse Nicolas Sarkozy après sa défaite au premier tour de la primaire de la droite et du centre. Les électeurs de sa famille politique lui ont préféré une version plus calme et plus posée en la personne de François Fillon, il s’en rend compte. Dimanche dernier, alors qu’il reconnaît sa défaite dans son QG de campagne, Nicolas Sarkozy reconnaît que son ancien Premier ministre portent des valeurs qui lui sont ‘’proches’’.

À ses soutiens et ses amis, réunis en petit comité quelques jours après le premier tour, Nicolas Sarkozy veut montrer que la défaite ne l’atteint pas. Elle est actée, définitive. ‘’Quand on est en compétition, on accepte le verdict du match, on ne remet pas en cause l’arbitre’’, avait-il déclaré dimanche soir selon le JDD. D’autant que la défaite est cuisante. Avec seulement 20% des voix, Nicolas Sarkozy se place très loin de son ancien Premier ministre et ses 44%, dont il assurait pourtant qu’il n’était ‘’pas un chef’’.

‘’Quand j’étais là, ils se tenaient bien !’’

Alors, exclu de la primaire, oui, mais toujours attentif aux tenants et aux aboutissants du second tour. Nicolas Sarkozy n’a pas perdu une miette de l’affrontement brutal entre les deux finalistes au lendemain du premier tour et fait profiter ses proches de ses moqueries. ‘’Vous voyez, je ne suis pas parti que Juppé et Fillon s’écharpent déjà. Quand j’étais là, ils se tenaient bien !’’, ironise l’ancien Président.

À un ami qui lui téléphone pour prendre de ses nouvelles après sa cuisante défaite il répond : ‘’Quand on fait une carrière politique, et moi cela fait quarante ans, il y a un jour où forcément ça s’arrête. Pour moi, c’était hier’’. L’ancien président ajoute ‘’J’ai cru que je pouvais revenir, je me suis trompé’’. Lucide. Ce dimanche du second tour, Nicolas Sarkozy s’est rendu seul au bureau de vote de son quartier. Arrivé très tôt, beaucoup plus tôt que prévu, il a évité les journalistes qui l’attendaient deux heures plus tard. Lundi, selon l'hebdomdaire, il partira en vacances, loin de la politique. Pour combien de temps ?

Nicolas Sarkozy reprend à son compte la formule
Devant ses soutiens, Nicolas Sarkozy n'a pas hésité à se moquer de François Fillon et Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News