Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Primaire à droite : Bruno Le Maire soutient Nathalie Kosciusko-Morizet mais pas trop

Nathalie Kosciusko-Morizet trime pour trouver des parrainages pour se présenter à la primaire de la droite et du centre. La députée (LR) de l’Essonne en appelle aux soutiens de ses adversaires. Si Bruno Le Maire comprend cette démarche comme il l’indique ce lundi 5 septembre sur France Info, il ne souhaite pas lui venir en aide.

Coup Bas. Plus que cinq jours avant le dépôt des candidatures pour concourir à la primaire de la droite et du centre. Vraisemblablement si Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, François Fillon, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson sont déjà qualifiés, les autres désespèrent de trouver les parrainages suffisants pour se présenter. Nathalie Kosciusko-Morizet rencontre des difficultés à obtenir les signatures des 250 élus dont 20 parlementaires et 2500 adhérents et en appelle à ses concurrents pour l’aider.  Invité ce lundi matin sur France Info, Bruno Le Maire a soutenu la démarche de son adversaire avec un bémol cependant.  Pour le député (LR) de l’Eure, la difficile quête des parrainages est un chemin à parcourir seul. "Vous pensez vraiment que les parlementaires, c’est comme les caramels mous ? Ils sont dans un sachet et qu’on les met dans l’autre ? Ce n’est pas comme cela que ça marche. Ils sont libres" déclare-t-il. "Je souhaite que  Nathalie Kosciusko-Morizet soit candidate  mais c’est à elle de trouver ses parrainages. Les règles sont les mêmes pour tous. (…)" nuance  Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire n’aidera pas NKM

Le candidat à la primaire de la droite et du centre se démarque de son concurrent Alain Juppé. Le maire de Bordeaux a appelé cet été ses soutiens à donner leur parrainage à la députée de l’Essonne. "Je souhaite que Nathalie soit candidate à la primaire pour représenter sa sensibilité" déclarait le favori des sondages à Hossegor (Landes) le 14 août.  Tout n’est pas encore joué pour NKM. La députée de l’Essonne s’en est encore émue ce weekend à La Baule lors de l’université d’été des Républicains. "J’ai besoin de vous. Sans ma couleur idéologique, la primaire ne dira pas la même chose. Loin de nous affaiblir, plus les idées seront plurielles, plus la guerre des égos disparaîtra. (…) Je lance un appel à ceux qui sont d’accord ou pas d’accord avec moi" a-t-elle lancée. NKM obtiendra-t-elle ses parrainages à temps ? C’est visiblement le suspens de la semaine… 

Bruno Le Maire soutient Nathalie Kosciusko-Morizet mais pas trop
Bruno Le Maire souhaite une candidature de NKM à la primaire de la droite mais ne veut pas l’aider / ©maxppp
Ajouter un commentaire