Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Primaire à droite : NKM cherche ses parrainages auprès du Front national

Pour valider sa candidature à la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet doit réunir 250 signatures d'élus et 2 500 parrainages d'adhérents LR. À la peine, la députée (LR) de l'Essonne élargit son champ de recherche et a même contacté un cadre du Front national.

Nathalie Kosciusko-Morizet tente le tout pour le tout pour récolter les parrainages qui lui manquent. La candidate à la primaire de la droite et du centre a jusqu'au 9 septembre pour déposer 250 signatures d'élus (dont 20 parlementaires) et 2 500 parrainages d'adhérents LR. Depuis plusieurs mois, la députée (LR) de l'Essonne se démène pour valider sa candidature à la primaire organisée par Les Républicains. Elle dénonce, comme d'autres, une primaire "verrouillée" notamment par Nicolas Sarkozy. Selon elle, la compétition est inégale et le système de primaire mis en place par le parti favorise les gros candidats. 

Une candidature difficile à valider

Nathalie Kosciusko-Morizet a toutefois reçu le soutien de certains de ses adversaires. Ainsi, Alain Juppé encourage ses proches à la parrainer pour la primaire. Valérie Pécresse, qui souhaite qu'une femme soit candidate à la primaire organisée par Les Républicains, s'est également dite "prête" à parrainer la députée (LR) de l'Essonne s'il lui manquait une signature. Ayant fait le tour des adhérents LR, Nathalie Kosciusko-Morizet tente le tout pour le tout et contacte même certains membres du FN pour obtenir leurs parrainages. Steeve Briois, député européen du Front national, partage ainsi sur Twitter un message envoyé par la candidate à la primaire de la droite et du centre. Mais il ne parrainera pas la candidate. "Chère NKM, écrit-il, "malheureusement", je soutiens une autre candidate à la présidentielle. Désolé !". Il ne reste plus qu'une semaine à Nathalie Kosciusko-Morizet pour réunir les parrainages manquants.

Primaire à droite : NKM cherche ses parrainages auprès du Front national
À la recherche de ses parrainages, Nathalie Kosciusko-Morizet se tourne vers le Front national / ©maxppp
Ajouter un commentaire