Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Primaire à droite : Les professeurs recadrent François Fillon sur les programmes d’histoire

Au cours du dernier débat de la primaire de la droite et du centre, François Fillon a multiplié les fausses informations sur les programmes scolaires. Après la ministre de l’Éducation, les professeurs d’histoire et de géographie lui répondent.

‘’Dans la dernière instruction qui a été donnée par l’inspection générale, on enlève Clovis, Jeanne d’Arc, même Voltaire et Rousseau ne sont plus au programme’’, assurait avec fougue François Fillon lors du Grand Débat qui l’opposait à Alain Juppé jeudi soir. Problème : selon l’association des professeurs d’histoire-géographie… ils sont tous présents dans les programmes. Sans exception.

‘’Etrangement, à chaque campagne électorale, des candidats se penchent avec une dérangeante et inopportune sollicitude sur l’enseignement de l’histoire’’, siffle l’association dans une tribune publiée par France Info. ‘’Déclarations à l’emporte pièces’’, ‘’affirmation péremptoires’’, l’APHG déplore la mauvaise lecture de ‘’ces nouveaux procureurs’’ qui n’ont ‘’la plupart du temps jamais lu les programme’’. Comme le souligne les Décodeurs du Monde, l’histoire de Clovis est enseigné en CM1, Voltaire et Rousseau en 4eme. Quant à Jeanne d’Arc, elle est évoquée en cinquième au cours du thème ‘’Société, Eglise et pouvoir politique dans l’Occident féodal’’.

‘’Apprendre le passé n’est pas le transformer’’

Ce n’est pas la première fois que François Fillon s’en prend aux programmes scolaires. Lors de son discours dans son fief de Sablé-sur-Sarthe an août, le candidat fustigeait un enseignement qui pousserait les Français à avoir ‘’honte’’ de leur pays. Il proposait donc de ‘’revoir l’enseignement de l’Histoire à l’école primaire afin que les maîtres ne soient plus obligés d’apprendre aux enfants à comprendre que le passé est sources d’interrogations’’. À la place, François Fillon propose d’enseigner un ‘’récit national’’.

Ce à quoi les enseignants de l’APHG lui rétorque qu’un récit ‘’ne peut être que celui qui prend en compte tous les acteurs de cette histoire, et tous ses aspects, les moments où la France est du côté du progrès comme ceux où elle vit des heures sombres. Apprendre le passé n’est pas le transformer’’, s’agacent-ils.

Najat Vallaud Belkacem attaque également François Fillon

Suite aux propos de François Fillon sur les programmes scolaires, la ministre de l’Éducation, très active sur les réseaux sociaux, s’est elle-aussi fendue d’un recadrage en règle. Najat Vallaud Belkacem dénonce un ‘’mensonge outrancier’’ de la part du candidat tacle un ‘’faux débat, d’un de ces écrans de fumée que la droite affectionne tant pour éviter de parler des questions qui fâchent’’.

La ministre est également revenue sur la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires voulue par François Fillon, laquelle touchera également les enseignants. ‘’Je crois qu’à ce stade du débat public, les Français sont en droit d’exiger de François Fillon qu’il leur dise d’abord comment il prévoit l’enseignement de l’Histoire aux 12 millions d’élèves français avec 500 000 fonctionnaires de moins’’, avant de réaffirmer son soutien plein et entier à l’Inspection générale de l’Éducation nationale, accusée par François Fillon de vouloir ‘’imposer leur vision de la société’’.

 

maxppp
Les professeurs d'histoire recadrent François Fillon
Ajouter un commentaire
Breaking News