Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Primaire à gauche : le sourire crispé de Manuel Valls après une question… sur son manque de sourire

Interrogé sur sa faible propension à sourire, Manuel Valls, après avoir esquissé un bref sourire crispé, a estimé que cette question relève du détail. "Ce que je veux, c’est bien sûr convaincre, séduire, être moi-même", a répondu l’ancien Premier ministre.

Manuel Valls avait le visage fermé ce 4 janvier sur RTL alors qu’il répondait aux questions d’Elisabeth Martichoux. Le candidat à la primaire de la gauche était invité au lendemain de la présentation de son programme et il en a profité pour s’attaquer à François Fillon, qu’il accuse de proposer une "purge". 

Pendant toute l’interview, au cours de laquelle il est aussi revenu sur quelques-unes de ses propositions phares comme l’instauration d’un service civique national obligatoire de six mois ou la défiscalisation des heures supplémentaires, l’ancien Premier ministre est resté grave, ne souriant presque pas.

"Ce sont des détails"

Et justement, la dernière question portait sur le masque qu’il arbore le plus souvent lors de ses déclarations publiques. "Il y a une auditrice de RTL qui vous a reproché de ne pas assez sourire dans vos vœux, lui lance Elisabeth Martichoux. Pendant les deux minutes, on les regarde attentivement, vous esquissez à peine un sourire. Vous êtes sûr que cette gravité, cette dureté parfois, elle n’est pas un peu excessive ?"

À l’énoncé de la question, Manuel Valls esquisse un sourire, crispé, d'à peine une seconde, avant de répondre sur le fond : "Ce sont des détails. Moi ce que je veux, c’est bien sûr convaincre, séduire, être moi-même. Je suis libre, c’est enthousiasmant de porter un projet, d’aller devant les Français (…). J’y vais avec mes convictions, mon caractère, parce que je pense que je peux être président de la République."

Primaire à gauche : le sourire crispé de Manuel Valls après une question… sur son manque de sourire
Interpellé sur sa nature peu souriante, Manuels Valls répond qu'il veut rester lui-même / ©RTL
Ajouter un commentaire