Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Quand Bernard Cazeneuve recadre Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale

Alors qu’elle interpellait Bernard Cazeneuve sur le budget de l’immigration et l’asile à l’Assemblée nationale le 4 novembre, Marion Maréchal-Le Pen s’est fait remettre à sa place par le ministre de l’Intérieur. Une petite leçon de morale qui n’a pas plus à la députée Front national du Vaucluse.

Leçon de morale. Passe d’arme entre Bernard Cazeneuve et Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale à propos du budget de l’immigration et l’asile. Alors que la députée FN du Vaucluse fustigeait le bilan du gouvernement sur la politique migratoire, le ministre de l’Intérieur a sèchement répondu.  "Ce dernier budget consacré à l’immigration (…) révèle le dérapage total de votre politique", a débuté Marion Maréchal-Le Pen. "Le budget alloué au ‘programme asile’ augmente de plus de 30% tandis que le ‘programme intégration et accès à la nationalité’ connait une augmentation de plus de 160% (…) sans compter les déboutés de l’asile qui font monter l’addition à plus de 2,5 milliards d’euros en 2017", a-t-elle continué. "Vous avez tout fait pour créer de nouveaux français et inciter à l’immigration. Cela a un coût" a asséné Marion Maréchal-Le Pen.

Des affirmations qu'a fermement contesté le ministre de l'Intérieur. "C’est toujours la même chose avec vous Madame Le Pen comme avec la présidente de votre parti comme d’ailleurs avec la ‘fachosphère’ qui relie un certain nombre de vos propos sur le net. Nous sommes toujours dans les mêmes approximations, les mêmes contre-vérités, les mêmes instrumentalisations, les mêmes manipulations", a répliqué Bernard Cazeneuve avant de mettre Marion Maréchal-Le Pen au pied du mur. 

Marion Maréchal- Le Pen et Bernard Cazeneuve s’affrontent sur le budget de l’immigration

"Ce que vous venez dire est  extrêmement efficace lorsqu’il s’agit de convoquer des instincts pour faire des voix. Ça peut marcher. De la morale ? Oui je fais de la morale car j’ai une haute éthique de la politique", continue-t-il alors que Marion Maréchal-Le Pen lui en fait la remarque. "Oui vous avez raison de dire que je convoque la morale. Je pense que face à vous, c’est la morale qu’il faut convoquer car elle est tellement abîmée, tellement abaissée par la succession de manipulations, de mensonges, de contre-vérités, que vous assénez aux Français tous les jours", déclare le ministre de Manuel Valls. "J’appelle simplement les Français à la pondération, à la raison et oui Madame Le Pen, vous avez raison, à la morale. Car quand on entend ce que vous dites, le seul ressort que l’on peut avoir sur le plan intellectuel et sur le plan politique, c’est le recours à la morale",  conclut-il alors. La semaine dernière, en pleine séance, le ministre de l’Intérieur avait déjà dû rendre compte de son bilan à des élus particulièrement remontés contre sa politique

Quand Bernard Cazeneuve recadre Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale
Bernard Cazeneuve a fait une véritable leçon de morale à Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale / ©maxppp
Ajouter un commentaire