Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Quand Manuel Valls appelle le président tunisien "zizi"

En déplacement en Tunisie, Manuel Valls a écorché le nom du président tunisien. Il aurait employé le mot "Ezzibi" qui signifie "zizi" en dialecte tunisien.

Oh la boulette. Manuel Valls est actuellement en déplacement en Tunisie. Quelques jours qui pourront permettre au Premier ministre de prendre l’air et de s’éloigner un bref moment de l’Elysée et de son tumulte. Tout le week-end, Manuel Valls et François Hollande se sont affrontés. Au final, Manuel Valls ne démissionnera pas

Le Premier ministre est arrivé lundi 28 novembre en Tunisie, accompagné de Claude Bartolone. Le même homme, qui samedi dernier, avait plaidé pour un face à face entre lui et François Hollande à la primaire de la gauche. Mais depuis, le président de l’Assemblée nationale a sévèrement été recadré par Martine Aubry et Marylise Lebranchu. Un voyage en Tunisie qui s’inscrit donc dans un contexte politique particulièrement tendu pour le chef du gouvernement.

Manuel Valls écorche le nom du président tunisien

Au programme de ce déplacement, une conférence internationale des investisseurs et une rencontre avec le président tunisien. Mais alors que le Premier ministre s’exprime devant quelques notables, il aurait mal prononcé le nom du président Béji Caied Essesbi, selon une information révélée par le média local "En Bref". Lors d’un discours, Manuel Valls a déclaré : "Je viens de rencontrer le président de la République, BCE comme on dit ici : Béji Caied Ezzibi." Sauf que problème, "Ezzibi" veut dire sexe masculin en dialecte tunisien. Une bourde qui a provoqué les rires de l’assistance. Manuel Valls a donc appelé, sans le faire exprès, le président tunisien, "Monsieur Zizi." Peut-être le Premier ministre, distrait au moment de son discours, pensait-il à sa probable candidature à la présidentielle pour 2017, où à la possibilité pour François Hollande de briguer un second mandat. 

Quand Manuel Valls appelle le président tunisien
Le Premier ministre a malencontreusement écorché le nom du président tunisien / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News