Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
WTF

Quand Nicolas Sarkozy vante son éprouvant service militaire… passé à laver par terre

Selon l’ancien président, ‘’l’armée est un exemple de dévouement, d’engagement au service de la patrie’’ qui seule permettra à de jeunes décrocheurs de suivre le droit chemin. Et en veut pour preuve son propre service militaire, qu’il présente comme éprouvant. N'en déplaise aux faits.

Dans son programme, Nicolas Sarkozy propose de rendre obligatoire le service militaire pour tout jeune entre 18 et 25 ans qui ne suivrait ni études, ni formations ou qui n’aurait pas de travail afin de leur apprendre ‘’la discipline’’ et ‘’les règles de vie en société’’. Pour faire valoir son argument, il s’appuie sur son propre service militaire qu’il présente comme exemplaire et formateur. ‘’J’ai fait mon service militaire dans l’armée de l’air, comme deuxième classe. Ça m’a fait beaucoup de bien de découvrir la réalité de la France. Et j’ai un deuxième souvenir, celui de la dernière marche pendant nos classes, qu’on nous a fait faire. Je crois que c’était 40 ou 45km… ça a été une épreuve’’.

Si Nicolas Sarkozy parle de son service militaire avec fierté, il oublie de dire qu’il était affecté à des tâches subalternes, bien moins aventureuses et romanesques que ce qu’il laisse paraître. En effet, si l’ancien chef de l’État a bien fait son service militaire sur la base aérienne BA117 de Balard, dans le XVème arrondissement de Paris, il était affecté... au groupe rapide d’intervention, une unité chargée des tâches de propreté nous dit Wikipédia.

‘’Il passait la cireuse pendant des heures’’

Une version confirmée par une ancienne camarade, et pas des moindres : Isabelle Balkany. L’épouse de Patrick Balkany racontait dans le documentaire Les Ambitieux, diffusé sur France 2 en 2013 que Nicolas Sarkozy était la cible de très nombreuses moqueries. ‘’On s’est fichu de lui car il passait la cireuse pendant des heures’’, se souvenait-elle. Eric Raoult, ancien camarade de l’ancien président d’ajouter ‘’On fait simplement son service national sur quelques heures’’. Plus savoureux encore, un ami d’enfance de Nicolas Sarkozy rapporte que c’est grâce à lui que le jeune politicien a pu trouver un poste pas trop difficile. ‘’J’avais donné [à Nicolas Sarkozy] tous les tuyaux pour trouver des planques pour pouvoir travailler et faire le service militaire en même temps’’. Pas vraiment une marque de dévouement à proprement parler.

Quelques années plus tard, Nicolas Sarkozy enfonçait le clou en affirmant au détour d’une visite sur une base aérienne française avoir eu un Famas pendant son service. Problème, le FAMAS n’a été distribué aux armées qu’à partir de l’année 1980, soit… deux ans après son départ. À sa décharge, il n’est pas le seul à avoir tenté de resquiller pour échapper à un service militaire contraignant : Eric Ciotti avait lui aussi eu la bonne idée de faire jouer ses relations pour échapper à la corvée. Sans mauvais jeux de mots.

 

Nicolas Sarkozy veut revenir sur la double peine qu’il avait lui-même modifiée
Nicolas Sarkozy vante son éprouvant service militaire... alors qu'il l'a passé à laver par terre / ©maxppp
Ajouter un commentaire