Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
WTF

Retravailler pour Nicolas Sarkozy ? Roselyne Bachelot répond : « Plutôt crever ! »

Sur W9, Roselyne Bachelot a répondu avec humour à la question de savoir si elle accepterait de retravailler avec Nicolas Sarkozy en cas de victoire de ce dernier à l’élection présidentielle de 2017. « Jamais, plutôt crever », a-t-elle lâché pour toute réponse.

Il fut un temps où Roselyne Bachelot était ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Une époque bel et bien révolue pour l’ancienne femme politique reconvertie dans la télévision depuis 2012. Invitée de Bertrand Chameroy sur W9, elle s’est vue demander si elle accepterait de redevenir ministre en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2017. « Jamais, plutôt crever », a répondu l’animatrice, suscitant aussitôt le rire de l’animateur et du public.

Roselyne Bachelot s’est tout de même justifiée, arguant qu’elle a depuis « goûté à d’autres fruits de la vie » et qu’elle « estime avoir été bien cernée ». Elle a ensuite pris le bras de Bertrand Chameroy pour lui glisser sous forme de confession : « Mais entre nous, il ne va pas me téléphoner. »

Reconversion

Après s’être fait connaître à la fin des années 1990 en se déclarant favorable au Pacte civil de solidarité, Roselyne Bachelot a été ministre de l’Écologie et du Développement durable sous la présidence de Jacques Chirac. En 2007 elle hérite du ministère de la Santé et des Sports dans le gouvernement de François Fillon avant de devenir ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale en 2010.

Elle a entamé une spectaculaire reconversion télévisuelle en 2012 en devenant chroniqueuse sur D8 puis chroniqueuse sur Europe 1, puis RTL. En septembre 2016 elle a rejoint RMC pour animer l’émission à laquelle elle a donné son nom : 100 % Bachelot.

Retravailler pour Nicolas Sarkozy ? Roselyne Bachelot répond : « Plutôt crever ! »
Roselyne Bachelot est catégorique : elle ne veut plus être ministre. À aucun prix / ©W9
Ajouter un commentaire